Volontariat international en Hongrie - bien se préparer !

Le Climat en Afrique du Sud Fetes et jours fériés en Afrique du Sud comment s habiller en Afrique du Sud
La culture en Afrique du Sud Les coutumes en Afrique du Sud Moyens de transport en Afrique du Sud Tabac et drogues en Afrique du Sud
Les horaires en Afrique du Sud - heures d ouverture Moyens de paiement, argent en Afrique du Sud Prises électriques en Afrique du Sud Pourboires en Afrique du Sud
Echange culturel en Afrique du Sud Urgences en Afrique du Sud Heure, décalage horaire Afrique du Sud Liens utiles Globalong en Afrique du Sud

L'histoire de la Hongrie

L'Histoire de la Hongrie remonte au haut Moyen Âge, lorsque la plaine de Pannonie est colonisée par les Magyars, un peuple nomade venu du centre-nord de la Russie actuelle. En 896 est fondée une principauté, puis en 1001 le royaume de Hongrie qui existe jusqu'en 1946 à l'exception d'un court intermède républicain entre 1918 et 1919.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la République est de nouveau proclamée (1946-1949). Elle devient une République populaire après la prise du pouvoir par les communistes. En 1956, le régime est fortement ébranlé par l'insurrection de Budapest, mais se maintient grâce à l'aide des Soviétiques. En 1989, au moment de la chute des régimes communistes en Europe, la Hongrie met fin au régime de parti unique et adopte la démocratie.

Au début, les Magyars, avant tout guerriers, font comme les Huns et les Avars avant eux : ils vivent d'élevage et du pillage de l'Europe occidentale, menant campagnes à travers l'Allemagne, la France et l'Italie.

Du latin Hungari vient le français ”ogre”, à cause de leur cruauté. Mais la défaite du Lechfeld en Souabe (955) les décide à changer de mode de vie : ils se sédentarisent, se mêlent aux populations agricoles du bassin du Danube (dont une partie, notamment au centre de ce bassin, adopte la langue magyare) et se christianisent (se plaçant dans l'obédience de Rome, malgré les tentatives byzantinesde les convertir à l’orthodoxie : l’empereur byzantin envoie une couronne (royale). Le Royaume de Hongrie naît officiellement en l'an 1001 avec le roi saint Étienne.

La Hongrie médiévale

Sous les dynasties suivantes, le royaume de Hongrie connaît, malgré la terrible invasion tatare de 1241 (avec le fils de Gengis Khan), un développement rapide. Il s'organise en comitats, intègre comme États vassaux le royaume de Croatie, le banat (marche-frontière) de Slavonie, les banats ou voïvodats (principautés) serbes au sud (Bosnie, Voïvodine) et valaques(roumains) à l'est (le banat de Severin, d'autres petites formations étatiques en Transylvanie, Moldavie et Valachie), et s'étend un moment de l'Adriatique à la Mer Noire. Les voïvodats sont gouvernés par des princes vassaux directs du roi (en hongrois vajdák). Des mineurs et des bâtisseurs de langue allemande, les Zipser et les Saxons (faussement appelés ainsi, puisqu'ils proviennent de l'actuelle Rhénanie et de régions au sud de celle-ci), s'établissent dans plusieurs de ces régions, développent l'agriculture, exploitent l'or et élèvent des cathédrales, des villes, des forteresses. Les Slaves et les Valaques élèvent du bétail et cultivent des vergers et la vigne. Des fermiers-soldats Sicules défendent les frontières. La Hongrie devient une puissance européenne et ses chevaux (hongres ou non) sont recherchés par tous les chevaliers.

Indépendance de la Hongrie

Le 16 novembre 1918 est proclamée la République Hongroise. L'âme du nouveau régime démocratique est personnifiée par le comte Mihály Károlyi. Il remplit pour quelques mois les fonctions de premier ministre et de président.

Une commission française, dirigée par le géographe Emmanuel de Martonne, trace les nouvelles frontières de la Hongrie, en suivant la limite des zones rurales à majorité hongroise du centre du pays, mais sans tenir compte des villes (presque partout à majorité hongroise) ni des zones excentrées habitées par des Hongrois (dans l'est de la Transylvanie par exemple). Très déçu des pertes territoriales imposées à son pays, le comte Károlyi préfère démissionner.

Le 1er janvier 2012, est proclamée par l'Assemblée nationale la Loi fondamentale de la Hongrie, comme nouveau texte constitutionnel de la Hongrie.

Le climat en Hongrie

Protégée du froid sibérien par les Carpates, la Hongrie bénéficie d'un climat continental modéré. Les hivers sont néanmoins rigoureux (moyenne : -1° C) et enneigés ; les étés, longs, orageux, peuvent être très chauds. Il pleut beaucoup en mai-juin et en octobre-novembre.

L’ensoleillement annuel (environ 200h à Budapest) est l'un des plus élevés d’Europe. En été, les eaux du lac Balaton peuvent atteindre 25 °C.

Vive la douceur de septembre, idéale pour voyager ! Budapest se visite en toute saison. L’hiver peut y être froid, mais c’est l’occasion de patiner sur glace ou de prendre un bain thermal à 38 °C en plein air. Pour le reste du pays, le printemps et le début de l’automne sont les plus agréables. Mieux vaut éviter d’aller au Balaton en été : il y fait très chaud et le lac est surpeuplé. 

Comment s'habiller en Hongrie

Plutôt de manière conservative. Bien que le code vestimentaire en Hongrie soit assez détendu, vous serez plus à l’aise avec des vêtements assez classiques, surtout sur votre lieu de bénévolat et dans les bureaux.

Les hauts à manches courtes sont acceptés, mais les minijupes, les shorts ou les hauts courts ne sont pas recommandés.

Portez un pantalon ainsi que des chaussures fermées, adaptez votre tenue aux températures, mais n’oubliez pas que votre mission de bénévolat se fait auprès des animaux, alors préférez des tenues dans lesquelles vous serez à l’aise.

Fêtes et jours fériés en Hongrie

  • 1er Janvier 2018: Nouvel An 
  • 15 Mars 2018: Fête nationale
  • 16 Mars 2018: Jour ferié
  • 30 Mars 2018: Vendredi saint
  • 02 Avril 2018: Pâques
  • 30 Avril 2018: Jour ferié
  • 1er Mai 2018: Fête du travail
  • 21 Mai 2018: Pentecôte
  • 20 Août 2018: Saint Stephens
  • 23 Octobre 2018: Jour de la république
  • 1er Novembre 2018: Toussaint
  • 25 Décembre 2018: Noël
  • 26 Décembre 2018: Fête de Noël

La culture en Hongrie

Un bon sujet de discussion pour amorcer une discussion, est d’aborder des sujets d’ordre général (famille, travail, loisirs, voyages, etc.). Ne donnez pas de détails sur vos finances personnelles et abordez les questions de politique avec prudence.

Les Hongrois sont très susceptibles en ce qui a trait à la politique, et cela se comprend, puisqu’il y a treize ans à peine qu’ils ont commencé à édifier une démocratie et une économie de marché libre. Les Hongrois aiment l’humour et les bonnes plaisanteries, mais il est habituellement préférable de ne pas en faire vous-même à la première rencontre.

Arts

La Hongrie possède l'une des plus riches traidtions populaires d'europe et, mis à part la musique, c'est bien cela qui a forgé la renommée artisitique du pays dans le monde.

Beaucoup de Budapestois ne seraient sans doute pas d’accord, car ils considèrent que l’art traditionnel est dépassé et que son élévation est le fruit de l’ex-régime communiste, mais pourtant, ce serait une erreur de s'intéresser aux beaux-arts sans se pencher sur les arts traditionnels.

Les deux sont inextricablement liés depuis des siècles et n’ont cessé de se nourrir mutuellement. La musique de Béla Bartók et les sculptures de céramique de Margit Kovács tirent leurs racines de la culture traditionnelle.

Tissage, couture, poterie, sculptures, meubles de bois... En dehors des musées, on rencontre peu d’objets d’art traditionnel fabriqués et utilisés en Hongrie, sauf dans les régions roumaines de racines hongroises en Transylvanie. À cause de leur isolement ou d’un attachement aux traditions pour des raisons économiques ou esthétiques. Le meilleur endroit de Budapest pour admirer les œuvres des meilleurs artistes traditionnels de Hongrie est l’immense musée d’Ethnographie.

Musique

La création musicale hongroise déborde largement les frontières. Petit pays mais grande musique, pourrait-on dire ! Surtout dans le domaine classique (la komolyzene ou “musique sérieuse”) bien sûr, avec des compositeurs tels que Liszt, mais aussi dans le domaine plus modeste de l’opérette. Sans compter la renaissance de la musique traditionnelle hongroise, grâce au formidable phénomène táncház qui rattache tous ses participants aux racines mêmes de la Hongrie populaire.

La Hongrie a vu naître nombre de grands artistes de musique classique, mais il en est un qui sort incontestablement du lot : Franz (en hongrois, Ferenc) Liszt (1811-1886) qui fonda l’Académie de musique de Budapest et vécut dans un quatre-pièces au 1er étage sur Vörösmarty utca de 1881 à sa mort. Il aimait à se dire “moitié tzigane”. Certaines de ses œuvres, notamment les vingt Rhapsodies hongroises, évoquent d’ailleurs la musique rom traditionnelle.

La religion

La Hongrie est traditionnellement un pays catholique romain avec une importante minorité protestante. 

Les deux tiers des Hongrois sont catholiques tandis qu’un quart est protestant : calvinistes réformés (18 %) ou luthériens (8 %). 

Les orthodoxes représentent 0,4 % de la population.

La communauté juive, forte de près d’un million de membres avant la Seconde Guerre mondiale, comptait moins de 100 000 membres en 1991 (1 %). D'autres statistiques donne ces chiffres : catholiques (52 %), sans religion (24 %), protestants (23 %), juifs (1 %).

Cuisine

La gastronomie hongroise est l'une des plus riches d'Europe Centrale. Pour beaucoup de personnes, la cuisine hongroise se résume au goulache et au différents plats au paprika, en vérité la cuisine hongroise est beaucoup plus riche.

Une des caractéristiques de la cuisine hongroise est l'utilisation massive du paprika, soit fort (csipős) soit doux (édes). En général les hongrois mangent beaucoup de viande, surtout du porc et du poulet, et relativement peu de légumes. Le repas hongrois typique se compose d'une soupe, d'un plat principal et de temps en temps d'un dessert.

Les plats hongrois sont accompagnés de pommes de terre, de nokedli (petites pâtes qui ressemblent aux gnocchi) ou de pain. Il est rare de manger des légumes cuits á la vapeur, la salade verte n'est pas fréquente non plus, en revanche les hongrois mangent volontiers de la salade de chou, du concombre ou de la tomate.

Les desserts hongrois sont très riches et délicieux. Il existe beaucoup de gâteaux différents, ceux-ci sont marqué par l'influence de la pâtisserie autrichienne. Le fromage blanc, la noix ou le pavot sont des ingrédients fréquents des desserts hongrois.

La Hongrie est également connue pour ses vins et alcool, le Tokay est par exemple connu mondialement. Les spiritueux hongrois sont également très réputés, la pálinká (eau-de-vie) et l'Unicum (un alcool amer aux herbes) ont une réputation mondiale.

Coutûmes en Hongrie

Le folklore

En Hongrie, à la ville comme à la campagne, on ne perd jamais une occasion de faire la fête. Les Hongrois aiment la « grande musique » (rappelons que Franz Liszt était hongrois) ; vous aurez donc l'occasion d'assister à de nombreux concerts et festivals. Mais ils aiment aussi la musique populaire, ce qui offre la possibilité d'apprécier, lors de festivités annuelles ou le soir dans certains restaurants, des danses et musiques folkloriques hongroises et des ensembles tziganes. 

Si vous allez dans la Puszta, les bergers se feront un plaisir de vous faire des démonstrations équestres, habillés pour l'occasion comme aux temps anciens. Les costumes brodés, si caractéristiques, ne servent plus que lors de certaines fêtes et pour le tourisme. Ne ratez surtout pas, si vous en avez l'occasion, un concert de musique klezmer, la musique folklorique de la communauté juive d'Europe de l'Est, superbe.

Les bains thermaux

Une véritable institution en Hongrie ! Réputés pour leurs bienfaits curatifs autant que pour leurs pouvoirs relaxants, les bains sont considérés par les médecins hongrois comme une réponse à un besoin thérapeutique. Souvent aménagés dans un cadre somptueux, ils sont alimentés par des sources chaudes naturelles déjà découvertes au temps des Romains. Les Turcs, ensuite, les ont agrémentés avec des bassins. Parmi les plus célèbres, on peut citer les bains Széchenyi, Gellért et Rudas à Budapest.

Comment bien s’entendre avec les hongrois ?

Les hongrois sont accueillants et chaleureux, ils acceptent facilement les étrangers. Cependant, vous pouvez, avec ces quelques conseils, vous intégrer plus facilement.

Afin de vous entendre avec les hongrois…

… Ne leur dites pas comment gérer leur pays !

… Ne vous énervez pas !

Si vous vous énervez, vous perdrez la face, et le respect de l’autre ! N’oubliez pas que vous n’êtes pas chez vous et qu’ils sont chez eux. Se plaindre de façon agressive résultera le plus souvent par de l’indifférence de la part de votre interlocuteur.

ET SURTOUT, LE PLUS IMPORTANT :

... souriez et riez autant que possible !

La bonne humeur est le premier pas pour résoudre d’éventuels problèmes. Gardez cela à l’esprit avant de vous énerver !

Les transports en Hongrie

Le train

Quelquefois bondé, surtout vers le sud et vers la Roumanie. Sur certains express, réservation obligatoire. En général, les trains hongrois sont lents mais à l'heure... Réseau très développé, mais très centralisé, en toile d'araignée, avec Budapest pour centre. Des trains Intercity confortables et plus rapides relient plusieurs fois par jour la capitale et les principales villes de province.

Il est recommandé d'être particulièrement vigilant lors des trajets en trains de nuit qui traversent la Hongrie, car l'absence de système de fermeture des compartiments facilite les vols et les agressions.

L'autocar

Bon réseau, moins cher et souvent plus pratique que le train. Le seul moyen d'accéder aux petits villages perdus. Là aussi, prévoyez du temps.

La voiture

Même si le réseau se développe, la Hongrie ne compte encore que 1 000 km répartis en cinq autoroutes : M 1 de Vienne, M 7 vers le lac Balaton, M 5 en direction de Szeged, M6 cers le sud et M3 vers le nord-est. 
Si vous les empruntez avec votre propre voiture, il vous faudra être muni d'une vignette en vente à l’entrée dans le pays sur l’autoroute Vienne-Budapest, ou mieux, achetée en ligne.

Si vous louez une voiture en Hongrie, la vignette vous sera proposée en option. Pour une voiture avec ou sans caravane et pour une moto, compter environ 10 € pour 10 jours au tarif 2016 (plus avantageux pour 1 mois). Faites-le ! Sinon, si vous avez loué une voiture et que vous avez roulé sur l’autoroute sans acheter cette vignette, l’amende est de 50 € + pénalités en cas de retard de paiement. Assurez-vous aussi, après l’avoir vérifié, que l’immatriculation est bien visible sur le pare-brise, de manière à ce qu’elle soit lue facilement par les portiques.

Les routes nationales sont souvent encombrées, les routes secondaires plus tranquilles. On trouve des stations-service partout (acceptant généralement les cartes de paiement).

Conseils aux conducteurs : feux de croisement obligatoires sur la route (donc pas en ville), même en plein jour. Limitations de vitesse (peu respectées) : 130 km/h sur autoroutes, 110km/h ou 90 km/h sur nationales et 50 km/h en agglomération.

Location de voitures

Attention, les loueurs de voitures sont pointilleux. Tout est relevé avant le départ : la moindre égratignure, y compris sur les pare-chocs, est consignée. Soyez très vigilant et assurez-vous bien que la voiture est nickel avant le départ, surtout si elle vous est livrée un jour de pluie. Pour se prémunir dediscussions au retour, prenez des photos des moindres dégâts à la carrosserie.

Le vélo

C'est un bon moyen pour découvrir la ville de Budapest où l’équivalent du Vélib’ parisien s’appelle Molbubi. Après une mise en service difficile suite à un bug informatique, il est opérationnel depuis 2014. Dans les campagnes, la plupart des grandes routes sont toutefois interdites aux vélos (et aux charrettes !) à certaines heures, par précaution. Pas pratique pour un voyage au long cours... 

En revanche, il existe plusieurs itinéraires balisés dans le pays, comme autour du lac Balaton.

Renseignez-vous auprès des différents Tourinform, qui éditent des brochures spécifiques à la pratique des deux-roues.

Tabac, drogues et alcool en Hongrie

La culture du tabac est absolument libre en Hongrie et constitue même l’une des richesses du pays. Avec un taux deux fois supérieur à la moyenne des pays de l’UE, la Hongrie comptabilise le nombre le plus élevé de décès causés par le cancer du poumon. 

Le gouvernement a pourtant légiféré : outre l’interdiction de fumer dans les lieux publics, y compris restos et bars (sauf espaces réservés), les bureaux de tabac sont interdits aux moins de 18 ans. Il est strictement interdit de consommer de la drogue durant votre période de bénévolat, cela pourrait vous conduire tout droit en prison !

Horaires d’ouverture en Hongrie

- Boutiques et magasins : la plupart sont fermés les samedis après-midi et jusqu'à 13h le samedi ; grands magasins et boutiques ouverts du lundi au vendredi de 10h à 18h (20h le jeudi dans certains cas) et le samedi de 9h à 13h. Magasins de la chaîne Tesco ouverts tous les jours, 24h/24.

  • Les banques sont ouvertes généralement du lundi au vendredi de 8h à 16h, parfois aussi le samedi matin.
  • Les bureaux de poste sont (généralement) ouverts du lundi au vendredi de 8h à 18h (ou 19h) et le samedi de 8h à 14h (dans les grandes villes surtout) - quoique pour faire des économies de budget la tendance soit partout à la réduction des horaires.
  • Musées : généralement fermés le lundi. Horaires les plus répandus : 10h-18h.
  • Restaurants : ouverts en général en continu, de 11h à 22h. Attention, les horaires indiqués correspondent le plus souvent aux heures d'ouverture du resto et non aux heures de service. Il faut donc arriver au moins 1h avant l'heure de fermeture.

Attention à certains week-ends fériés, comme celui de Pâques, où tout est fermé. 

Banque et argent en Hongrie

Si vous disposez d'une carte bancaire (Visa, MasterCard, etc.), inutile d'emporter des sommes importantes en espèces. Dans les cas où la carte n'est pas acceptée par le commerçant, rendez-vous simplement à un distributeur automatique de billets.

En cas de perte ou de vol de votre carte à l'étranger, votre banque vous proposera des solutions adéquates pour que vous poursuiviez votre séjour en toute quiétude. Pour cela, pensez à noter avant de partir le numéro d'assistance indiqué au dos de votre carte bancaire ou disponible sur internet. Ce service est accessible 7j/7 et 24h/24. En cas d'opposition, celle-ci est immédiate et confirmée dès lors que vous pouvez fournir votre numéro de carte bancaire. Sinon, l'opposition est enregistrée mais vous devez confirmer l'annulation à votre banque par fax ou lettre recommandée.

Pensez à prévenir votre conseiller bancaire de votre voyage. Il pourra vérifier avec vous la limitation de votre plafond de paiement et de retrait. Si besoin, demandez une autorisation exceptionnelle de relèvement de ce plafond.

Pourboires en Hongrie

En Hongrie, le service est très rarement compris dans les établissements. Il est conseillé de laisser entre 10 et 15 % du montant de l'addition aussi bien dans les restaurants, chez le coiffeur que pour une course en taxi. Il faut alors indiquer sur combien on souhaite être rendu.

Electricité en Hongrie

La Hongrie utilise le système métrique uniquement et le même voltage

(220 V) et prises de courant qu'ailleurs en Europe continentale (hors Suisse).

Echange culturel en Hongrie

Afin de comprendre la différence culturelle et de vous présenter à vos hôtes, vous pouvez amener avec vous quelque chose de représentatif de votre pays. Une carte, un CD avec l’hymne nationale, des habits traditionnels de votre région, des jeux, des photos.

Vous pouvez aussi apporter des recettes et faire découvrir votre cuisine – à condition de trouver les bons ingrédients sur place. Faites découvrir des herbes aromatiques locales ou une boisson méconnue à l’étranger…

Si vous participez à une mission avec des enfants, vous pouvez apporter des cahiers de coloriage représentant des monuments connus de chez vous ou des CDs avec des chansons pour enfants… Laissez-vous guider par votre imagination mais sans surcharger vos bagages !

Hôpitaux et numéros d’urgence :

Hôpital de Pecs : +36 72 507 300

Secours médicaux: 104

Police ou gendarmerie : 107

Secours et urgences : 112

Ambassade de France en Hongrie:

Budapest, Lendvay u. 27, 1062 Hongrie
Tel : +36 1 374 1100

Décalage horaire avec la France

La Hongrie est sur le même fuseau horaire que la France, la Belgique ou la Suisse. L'heure d'hiver y est pratiquée (changement d'heure au même moment qu'ailleurs).

Par contre attention à la différence d'heure de coucher du soleil ! La Hongrie étant 1 000 km plus à l'est que la France, le soleil se couche en hiver vers 16h30, et au plus tard à 21h en été.

 

Comment partir en Hongrie avec GlobAlong?

En savoir plus sur Globalong

Le Service Volontaire International - Globalong

Témoignages Globalong L association Globalong

Charte du volontaire international - Globalong

Retour à la page d'accueil 

Accueil