Volontariat international en Tanzanie - bien se préparer !

Tout savoir sur la Tanzanie avec GlobAlong

 

     Le Climat en Afrique du Sud Fetes et jours fériés en Afrique du Sud comment s habiller en Afrique du Sud
La culture en Afrique du Sud Les coutumes en Afrique du Sud Moyens de transport en Afrique du Sud Eau potable en Afrique du Sud
Tabac et drogues en Afrique du Sud Les horaires en Afrique du Sud - heures d ouverture Moyens de paiement, argent en Afrique du Sud Prises électriques en Afrique du Sud
Pourboires en Afrique du Sud Echange culturel en Afrique du Sud Urgences en Afrique du Sud Heure, décalage horaire Afrique du Sud

Liens utiles Globalong en Afrique du Sud

Un peu d’histoire…

En Tanzanie, vous trouverez l’une des sociétés tribales la plus diversifiée d’Afrique. Le pays abrite la majorité des ethnies et groupes linguistiques du continent – une population incroyablement variée pour un seul pays. Il existe environ 120 ethnies différentes, dont la plupart vivent en petites communautés, mais qui sont forcés depuis quelques année à se regrouper pour faire face aux changements liés à l’agriculture et l’attirance économique des grandes villes. La diversité tribale est prisée et loin d’être une source de division de la population, la Tanzanie est fière de son héritage multiculturel. Ces dernières années, le tourisme culturel a attiré un grand nombre de visiteurs du monde entier et la visite des villages tribaux sont souvent le point fort des excursions et safaris.
Les Masaï sont probablement la tribu la plus connue, ils vivent dans la partie nord du pays et ils sont les gardiens de leurs traditions et culture. Le quotidien des Masaï consiste en la protection de leurs bovins et la recherche de nouveaux pâturages dans leur région.

Les tribus vivent dans des enceintes rondes appelées manyatas, où les petites maisons en terre entourent une place centrale où les bovins et autres animaux passent la nuit en sécurité. Des buissons avec épines sont tissés ensemble pour former une protection contre les lions et autres prédateurs. Ces « villages » sont facilement délocalisés ou reconstruits pour pouvoir s’installer plus près des pâturages. La tradition veut que les hommes soient séparés en trois groupes selon leur âge : les plus jeunes gardent les moutons, les jeunes hommes sont des guerriers ou des gardiens de bovins et les hommes âgés eux, ont une position très respectable dans la tradition tanzanienne, et une fois qu’un guerrier devient plus âgé, il est autorisé à se marier et fonder une famille.
L’île de Zanzibar et toute la côte tanzanienne sont les terres des peuples Swahili, un mélange vibrant d’origines arabes, indiennes et Bantous, qui historiquement vivaient du commerce dans l’Océan Indien. C’est une région principalement musulmane où vous trouverez d’anciennes mosquées et palaces rouge corail.

Dans le passé, les bateaux de commerce reliant la côte tanzanienne, le monde arabe et l’Inde permettaient le développement du commerce entre ces régions. La pêche reste aujourd’hui une source de revenus importante dans les villages près de la côte, et le commerce de noix de coco et d’épices constitue la plus grande source d’exportation. La vie sur la côte tanzanienne est tranquille.
Entre les guerriers Masaï et les pêcheurs Swahili, la Tanzanie offre un aperçu de la vie africaine qui existe depuis des siècles.
La Tanzanie abrite certaines des présences humaines les plus anciennes jamais découvertes par les archéologues, dont des fossiles d’humains trouvés dans l’Olduvai Gorge dans le nord de la Tanzanie, souvent appelé « le berceau de l’humanité ». Ces fossiles incluent des os de Paranthropes âgés de plus de 2 millions d’années, ainsi que les empreintes de pas des ancêtres de l’Homme, les empreintes Laetoli, estimées à environ 3,6 millions d’années.

Il y a environ 2000 ans, un peuple parlant le bantou a migré depuis l’Afrique de l’ouest. Ces groupes ont amené avec eux deux savoir faire – le travail du fer ainsi que de nouvelles visions sociales et politiques.
Après avoir été colonisée par les britanniques, la Tanzanie a obtenu l’indépendance dans les années 1960. Tanganyika et Zanzibar ont fusionné avec la Tanzanie en 1964. La règle de parti unique a pris fin en 1995, avec les premières élections démocratiques depuis les années 1970. 
80% de la population vit de l’agriculture. Les 20% restants vivent de l’industrie et du service. 36% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Géographie

Le plateau central situé entre 900 et 1800 mètres d’altitude constitue la majorité de l’intérieur du pays. La géographie de la Tanzanie fait partie des plus diversifiées et uniques au monde ; le pays abrite le point culminant de l’Afrique, le Mont Kilimandjaro (5.895m), ainsi que des lacs, des montagnes et de nombreux parcs nationaux.
Le nord du pays est montagneux, vous y trouverez le mont Meru et le Kilimandjaro, qui sont tous les deux des volcans actifs. La beauté naturelle du Kilimandjaro attire des milliers de voyageurs chaque année. On y trouve également des lacs d’eau salée comme le lac Natron, un lieu de reproduction important pour les flamands roses.
Dans l’est du pays vous trouverez le parc national du Serengeti, connu pour les migrations annuelles des millions d’animaux sauvages ainsi que sa grande population de lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles. Près du parc se situent les gorges d’Olduvai, où les plus anciens fossiles humains ont été trouvés.

A l’ouest de la Tanzanie se trouve le lac Victoria, sur la frontière entre la Tanzanie, le Kenya et l’Ouganda. C’est le plus grand lac d’Afrique, qui est aussi appelé « la source du Nil ». Au sud de celle-ci, à la frontière entre la Tanzanie et la république démocratique du Congo, se trouve le lac Tanganyika, qu’on estime comme étant le deuxième lac le plus ancien du monde. Le centre du pays est la région principale du haut plateau. La moitié sud étant composée de pâturages, dont une grande partie se situe dans le parc national de Selous. Vers le nord, le plateau est arable et la nouvelle capitale, Dodoma, y est située, bien que le gouvernement se trouve toujours à Dar Es Salam.
La côte est du pays est chaude et humide et vous y trouverez la plus grande ville de la Tanzanie et ancienne capitale, Dar Es Salam. Juste au nord de la ville se trouve l’île de Zanzibar, un territoire semi- autonome, connu pour ses épices. Sa petite sœur moins connue, Pemba, se trouve un peu plus au nord. La côte abrite la mangrove africaine, un habitat important pour la faune sauvage.

Le climat

La Tanzanie est située près de l’Equateur donc il y fait généralement toujours assez chaud. Cependant, c’est un grand pays, avec des différences topographiques et des climats différents.
Près de la côte il fait toujours chaud et le climat est tropical avec des températures diurnes d’environ 25-35 degrés Celsius. La période la plus chaude est entre décembre et février et les mois les plus frais entre juin et juillet, même si mars et avril peuvent sembler plus frais à cause des pluies de la mousson.
Une grande partie du centre, du nord et du sud de la Tanzanie est composée de hauts plateaux, où il fait sensiblement plus frais que sur la côte. Pendant la saison des pluies (entre mars et mai), et pendant les mois les plus frais (juin et juillet), le froid peut surprendre. Les nuit sont les plus fraîches entre mai et septembre. Cependant la température diurne ne tombe que rarement en dessous des 20°c.
Si vous allez en Tanzanie entre mai et septembre, nous vous conseillons d’amener un pull ou une polaire pour les soirées. Si vous souhaitez faire l’ascension du Mont Kilimanjaro ou Mont Meru, prenez des vêtements pour affronter le froid ! Dans ces montagnes, les températures peuvent atteindre -20°c.
La saison des pluies a lieu entre la mi-novembre et la fin décembre (les petites pluies) et entre mars et mai (les longues pluies). Cependant, la Tanzanie est un pays tropical et les saisons sont moins régulières que dans les pays subtropicaux ou tempérés. Dans les montagnes il pleut souvent, tout au long de l’année. En dehors des saisons de pluie, il peut avoir des épisodes pluvieux intenses et rapides, qui rafraichissent les journées.

Quelle est la meilleure saison pour partir ?

Entre juin et août : C’est la fin de la saison des pluies (longue) et aussi le meilleur moment pour y aller – il fait bon la journée et frais le soir. Cependant, ce n’est pas forcément le meilleur moment de l’année pour faire des safaris.

Janvier et février : C’est le meilleur moment pour visiter le Serengeti. C’est la saison de regroupement pour les hordes de zèbre et buffles, qui migrent. A cette période, vous pourrez observer les 1,5 millions d’animaux sauvages qui vivent dans le Serengeti et qui entreprennent leur voyage épique. C’est également la saison la plus chaude.

Comment s’habiller ?

Plutôt de manière conservative. Bien que le code vestimentaire en Tanzanie soit assez détendu, vous serez plus à l’aise avec des vêtements assez classiques, surtout sur votre lieu de bénévolat et dans les bureaux.
Les hommes doivent porter des pantalons, même quand il fait chaud. Evitez les shorts, qui ne font pas bonne impression.
Les femmes doivent porter des pantalons, des jupes longues ou des robes (en dessous du genou).
Les hauts à manches courtes sont acceptés, mais les minijupes, les shorts ou les hauts courts ne sont pas acceptables (ne montrez pas votre ventre ni vos épaules pendant vos heures de bénévolat).

Les habitudes vestimentaires en Tanzanie varient selon les régions. Dans les régions touristiques, les vêtements occidentaux sont largement acceptés. Sur la côte la population est un peu plus conservatrice et la mode occidentale n’est pas acceptable. Nous vous conseillons d’apporter ou d’acheter sur place des vêtements appropriés si vous souhaitez vous rendre sur la côte.
Malgré la chaleur, nous vous déconseillons de porter des débardeurs, décolletés et shorts ou jupes courtes en public. La plupart des Tanzaniens sont à l’aise dans des pantalons. Nous conseillons aux femmes de toujours porter un soutien-gorge. Il est aussi illégal de se baigner sein-nus en Tanzanie.

Les « Kangas », des vêtements hauts en couleurs à enrouler autour de vous sont bon marché et en vente dans tout le pays. Selon le temps et l’humidité de l’air, le linge peut mettre 3 à 4 jours pour sécher à l’extérieur. Gardez cela à l’esprit en faisant votre valise. Les vêtements sont vite sales à cause de la poussière et vous devrez faire vos lessives à la main. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire don de vos vêtements au personnel local ou à un projet à la fin de votre mission. Pendant la saison des pluies, vous apprécierez des vêtements qui sèchent vite.

Si vous participez à un safari, nous vous conseillons d’apporter des vêtements légers, couleur kaki, des lunettes de soleil, un chapeau, de la crème solaire et un produit anti-moustique. Le soir il peut faire assez frais. Pour un trek, il vous faudra des vêtements chauds pour la montagne, des bottes, un sac de couchage et des bâtons de marche. Vous pouvez également les louer à Arusha pour environ 165$.

Chaussures

Les routes à l’extérieur des grands axes sont souvent en terre qui se transforme souvent en boue. Des chaussures de randonnée ou des baskets que vous pouvez essuyer ou laver facilement sont conseillées pour le bénévolat. Pour les soirées et les sorties, prévoyez une paire de chaussures légères. Si vous souhaitez participer à un safari, prenez des chaussures de randonnée et un K-Way.

Fêtes et jours fériés en Tanzanie

Les jours fériés musulmans sont calculés selon le calendrier lunaire et les dates varient. Pendant le Ramadan, période de jeun diurne pour les musulmans, les restaurants peuvent être fermés et il peut y avoir des restrictions concernant la consommation d’alcool et la consommation de cigarettes, surtout sur la côte et à Zanzibar.
• 1er Janvier : Jour de l'An
• 12 Janvier 2017: Jour de la révolution de Zanzibar
• 7 Avril 2017: Jour de Karume (premier président de Zanzibar)
• 14 Avril 2017: Vendredi Saint
• 16 Avril 2017 : Dimanche de Pâques
• 17 Avril 2017: Lundi de pâques
• 26 Avril 2017: Jour de l'unification
• 1 Mai 2017: Fête du travail
• 25 Juin 2017: Fin du ramadan
• 7 Juillet : Saba Saba Day
• 8 Août : Jour des fermiers
• 14 Octobre 2017: Jour de Mwalimu Nyerere (représentant du socialisme africain en Tanzanie)
• 1er Décembre 2017: Mwalid (anniversaire du prophète mohamed)
• 9 Décembre 2017: Jour de l'indépendance
• 12 Décembre 2017: Anniversaire du prophète
• 25 Décembre 2017: Noël
• 26 Décembre 2017: Lendemain de Noël

La culture

En tant qu’étranger en Tanzanie, votre entourage vous quémandera souvent des cadeaux ou de l’argent. Ne laisser pas leur demande affecter l’amitié que vous leur portez. Ils tentent juste leur chance avec quelqu’un qu’ils considèrent comme plus riche qu’eux.
La culture tanzanienne est très riche et a largement contribué au développement et à l’avancée du pays. Les formes très diverses et variées de culture en Tanzanie comprennent les langues, la peinture, la sculpture, l’hymne nationale, les danses et la musique. La contribution la plus importante à la culture tanzanienne a été faite par les langues. Plus de 100 langues et dialectes différents sont parlés dans le pays. Suite à l’indépendance, le gouvernement a trouvé qu’il était très difficile de diriger. Il a alors introduit le Swahili comme langue officielle.

Le Bongoflava est un genre de musique nouvelle récente. Certains groupes comme Ottu et Sikinde sont aussi très populaires. Parmi les écoles d’art les plus connues, il faut mentionner la Tinga Tinga, une école de peinture. Ces peintures valent très chères et leurs propriétaires les gardent précieusement.

Arts

L’art tanzanien est très ancien. Vous y trouverez des rochers datant de la préhistoire vers le lac Eyasi et à Kondoa, une des plus anciennes villes du pays, connue comme le principal centre artistique et culturel tanzanien. Parmi les écoles d’art les plus connues, il faut mentionner la Tinga Tinga, une école de peinture. Ces peintures valent très chères et leurs propriétaires les gardent précieusement.

La religion

Le christianisme et l’islam sont les deux religions prédominantes en Tanzanie. Environ 40-50% de la population est de confession chrétienne, contre 35-40% de musulmans. Le reste de la population suit des croyances traditionnelles, dont la plupart sont basées sur le culte des ancêtres, la vénération de la nature et l’animisme.
La plupart des chrétiens vivent à l’intérieur des terres, où les stations et écoles missionnaires sont fermement implantées.
L’islam est la religion prédominante dans les régions côtières et à Zanzibar.

La religion joue un rôle important dans le quotidien des tanzaniens. Dans les régions chrétiennes, les familles se réunissent pour la messe à l’église le dimanche. Pâques et noël sont les fêtes les plus importantes dans ces régions, et les célébrations durent souvent une bonne partie de la nuit.

Le ramadan est un moment important pour les musulmans, qui jeunent du lever du soleil au coucher du soleil pendant un mois. A la fin du ramadan, ils fêtent l’Aïd, un moment de festivités et de partage pour toute la communauté. Les minorités asiatiques en Tanzanie comporte des Sikhs, des hindous et des Ismaëls. La constitution prévoit la liberté de religion, et le gouvernement respecte généralement ce droit.

Cuisine

La cuisine tanzanienne est à la fois unique et très variée. Dans les régions côtières (Dar Es Salam, Tanga, Bagamoyo, Zanzibar et Pemba), les plats sont épicés et souvent à base de lait de coco. A l’intérieur des terres, les plats sont souvent à base de riz (Wali), bouillie de maïs (Ugali), pain plat (Chapati), viandes grillées (Nyama Choma), bœuf mariné (Mshikaki), poisson etc. Les légumes les plus utilisés sont l’Ocre (Bamia), une sorte d’épinards (Mchicha), petits pois (Njegere), haricots (Maharage) et feuilles de cassava (Kisamvu).
Vous trouverez également un grand nombre de petits plats ou encas comme des rouleaux de pain ( Maandazi), les samoussas (Sambusa), galettes de riz (Mkatewa kumimina), Visheti, Kabab, Kashata, Vileja, Bagai et bien d’autres.

Ne vous attendez pas à des plats variés au quotidien. La cuisine de tous les jours est assez simple, car la plupart des tanzaniens ne mangent pas pour le plaisir, mais pour éloigner la faim.
L’eau en bouteille n’est pas chère et largement accessible à travers le pays. Ne buvez pas l’eau du robinet à moins de la filtrer, bouillir ou purifier avant.
Le Konyagi est une boisson alcoolisée qui ressemble au gin, et qui est vendue uniquement en Tanzanie. Parmi les bières locales, vous trouverez la Kilimandjaro, la Serengati et la Safari, qui sont toutes très bonnes. Il existe des bières d’importation comme la Tusker, Stella Artois ou Castle. Une bière locale à base de banane peut également être en vente dans certains bars, mais il n’est pas très prudent d’en consommer.

Dans la plupart des restaurants vous pourrez acheter des plateaux de fruits comme des fruits de la passion, de la mangue ou des oranges.
Les boissons « soft » sont largement vendues, dont le Stoney Tangawizi (une boisson à base de gingembre) qui est la plus populaire. Vous pouvez également acheter du Fanta, de l’eau gazeuse, du tonic ou des Lassis (boisson à base de yaourt, servie sucrée ou salée).
Le thé (Chai) est une boisson très populaire en Tanzanie. Le petit déjeuner est généralement composé de thé, de chapati et maandazi. Le café est moins consommé, le plus souvent le soir après le coucher du soleil, quand les gens se réunissent pour jouer aux cartes ou autre.

Coutumes

Il y a des coutumes dans certains pays émergeants comme la Tanzanie qui diffèrent des vôtres, et le fait de les connaître à l’avance permet d’éviter des situations embarrassantes ou gênantes.
• Ne montrez pas d’affection pour une personne du même sexe en public, même si vous êtes en couple ou mariés.
• Toujours saluer de la main droite et pas de la main gauche
• Ne pointez pas du doigt
• Il faut toujours demander la permission avant de prendre une photo
• L’espace personnel de chacun à respecter varie en fonction de la personne avec qui vous parlez. Vous devrez être plus distant envers une personne âgée et toucher vos collègues de travail n’est pas non plus approprié.
• Vous ne verrez pas un homme et une femme s’enlacer dans la rue, ça ne se fait pas, cependant, il est possible que vous voyiez deux personnes du même sexe main dans la main, car ils s’apprécient en tant qu’ami.
• Regarder quelqu’un dans les yeux est accepté, mais ce ne doit pas être insistant, notamment quand la personne est plus âgée que vous. Cela serait considéré comme mal poli.
• Montrez-vous modeste et amical envers la population locale
• Soignez votre apparence, les tanzaniens aiment être bien habillés pour obtenir le respect des hommes et l’amour des femmes. Ne portez pas de vêtements délavés ou déchirés, vous serez considéré comme quelqu’un de sale et non respecté.

Comment bien s’entendre avec les Tanzaniens ?

Les tanzaniens sont accueillants et chaleureux, ils acceptent facilement les étrangers. Cependant, vous pouvez, avec ces quelques conseils, vous intégrer plus facilement.
Afin de vous entendre avec les tanzaniens…

… Ne leur dites pas comment gérer leur pays !

Bien que tous les tanzaniens ne soient pas politiquement engagés, ils sont très fiers de leur indépendance qu’ils ont acquis très tôt par rapport à d’autres pays d’Afrique. Afin d’éviter les problèmes ou situations embarrassantes, évitez de discuter de politique en public et ne participez pas à d’éventuelles manifestations. Ils se sont battus pour obtenir l’indépendance et ils ont le droit de gérer leur pays comme bon leur semble !

… Ne vous énervez pas !

Si vous vous énervez, vous perdrez la face, et le respect de l’autre ! N’oubliez pas que vous n’êtes pas chez vous et qu’ils sont chez eux. Se plaindre de façon agressive résultera le plus souvent par de l’indifférence de la part de votre interlocuteur.

… réfléchissez avant de vous plaindre

Si un tanzanien commet une erreur – avec le repas que vous avez commandé (par exemple), n’oubliez pas que si vous demandez à être remboursé ou si vous refusez de payer, c’est l’employé qui sera directement sanctionné. Réfléchissez toujours aux conséquences de vos actes, le plus souvent il s’agit de quelques euros pour vous, mais cela représente peut-être une semaine de salaire pour l’employé.

ET SURTOUT, LE PLUS IMPORTANT :

... souriez et riez autant que possible !

La bonne humeur est le premier pas pour résoudre d’éventuels problèmes. Gardez cela à l’esprit avant de vous énerver.

Le transport

Les bus

Le bus est un excellent moyen pour arriver en Tanzanie si vous ne trouvez pas de vols vers Arusha. Prenez un vol pour Nairobi (Kenya) ou Dar es Salaam (Tanzanie), où vous pouvez prendre le bus vers Arusha.
C’est également le moyen de transport le plus utilisé pour se déplacer en Tanzanie. La plupart des bus sont assez basiques et les routes en mauvais état, c’est une expérience à vivre ! Il existe des bus climatisés en première classe sur la route entre Dar es Salaam, Moshi et Arusha. Quasiment tous les bus vont ou partent de Dar es Salaam.

Depuis Dar es Salaam, l’arrêt de bus régional se situe dans le quartier Ubungu, à environ 25 kilomètres de l’aéroport. Il y a plusieurs départs par jour, entre 6h et 10h du matin. Notre coordinateur recommande le « Dar express », qui est une compagnie sûre, stable et assez confortable. Un billet de Dar es Salaam à Arusha coute environ 30.000TSH (soit 20$). Les autres compagnies sont KLM ou Mtei.
Les routes en Tanzanie ne sont pas très bien entretenues. Il n’y a pas d’autoroutes, et très peu de routes à plusieurs voies. Les tanzaniens roulent à gauche (comme en Angleterre, en Inde, en Australie, au Japon etc), vous devez donc faire attention avant de traverser la route !!

Les bus ralentissent ou s’arrêtent dans la plupart des villages à cause de la circulation, de la police ou des feux rouges. En dehors de Dar es Salaam, les routes entre les villes et villages sont en très mauvais état, même s’il y a une légère amélioration depuis quelques années. Par exemple, le voyage entre Arusha et Dodoma est très lent, tellement lent, qu’il est plus rapide de faire un détour à Chalinze avant d’aller à Dodoma.

Dalas-dalas

Les Dalas-dalas sont des taxis partagés qui vous amèneront partout en ville pour un moindre coût. Prendre un Dalas-dalas, c’est une expérience ! Ils sont souvent surchargés de gens à l’intérieur et de leurs courses sur le toit.
Boda-boda
N’utilisez jamais les Boda-boda. Ce sont des « taxis » en moto. Ils sont encore moins chers que les Dalas-dalas, mais également extrêmement dangereux ! Un touriste canadien a été tué dans un accident.

Avion

Vous pouvez vous déplacer en avion entre les grandes villes. Nous vous recommandons de prendre le bus au moins une fois, pour l’expérience et pour voir le paysage. Sinon, l’avion est une bonne solution pour se déplacer rapidement. La connexion la plus utilisée est celle entre Kilimanjaro et Zanzibar avec Fast Jet.

A pied

Il y a très peu de trottoirs en Tanzanie, si vous vous déplacez à pied, faites très attention aux voitures et soyez prêt à vous pousser, car les automobilistes ne feront pas beaucoup d’effort pour vous éviter, les voitures ont la priorité en Tanzanie. Ne rentrez jamais à pied après la tombée de la nuit. Prenez toujours un taxi.

Eau

Il est facile de se procurer des bouteilles d’eau en Tanzanie. Prévoyez environ 5$ par semaine pour l’eau (pour environ 2 litres par jour). Pour des raisons de santé et sécurité, tous les bénévoles boivent uniquement l’eau en bouteille, et doivent également l’amener sur les lieux de bénévolat. L’eau du robinet n’est pas potable, et même si vous la faites bouillir, il restera des choses que votre estomac ne pourra pas digérer. 

Tabac, drogues et alcool

Pendant la durée du volontariat et dans votre logement d’accueil il est strictement interdit de fumer, consommer de l’alcool ou des drogues.

Horaires d'ouverture

Les banques sont ouvertes du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 (certaines jusqu’à 16h) et le samedi de 8h30 à 13h.
Les bureaux de change sont ouverts plus longtemps ainsi que le dimanche.

Argent, banque, change

En général, les magasins, hôtels et restaurants n’acceptent que les shillings tanzaniens. Pour les visas et autres papiers officiels, les frais d’entrée aux parcs nationaux, et les frais d’inscription pour les safaris, les ressortissants étrangers doivent payer en dollars américains. A Zanzibar, les tarifs sont généralement affichés en dollar et les étrangers doivent payer les hôtels etc. en dollars.
La plupart des hôtels peuvent changer les dollars, les euros et les livres anglaises pour des shillings tanzaniens.
Nous vous conseillons de partir avec des dollars américains, car vous ne pourrez pas commander des shillings à votre banque avant votre départ. Prévoyez assez de dollars pour payer votre visa à l’aéroport et un peu plus pour commencer puis retirez des shillings dans un distributeur en Tanzanie.
Comptez environ 40$ par semaine en argent de poche pour les sorties et le weekend, un peu plus si vous souhaitez acheter des souvenirs et sortir souvent.
Pour connaître le taux du jour, rendez vous ici : www.fxtop.com

Cartes de crédit :

Vous trouverez des distributeurs de billets dans les centres villes. Si le distributeur affiche le solde de votre compte en banque, vous aurez peut être l’agréable surprise d’être « shillionnaire » !  Pensez à vérifier le plafond de retrait et de paiement de votre carte avant de partir.
Vous pouvez payer par carte dans la majorité de grands hôtels, les clubs et dans les agences de voyage, mais ils prennent tous une commission sur la transaction. Les petits magasins, restaurants, bars etc. n’acceptent que l’argent liquide.

Traveller’s chèques :

Il est devenu quasiment impossible de changer les traveller’s chèques en Tanzanie. Seuls quelques hôtels les acceptent, mais le taux de change n’est pas du tout en votre faveur. Puisqu’il y a des distributeurs d’argent partout en ville, nous vous conseillons de retirer de l’argent avec votre carte bancaire.

Dans les grandes villes, vous trouverez des marchés touristiques qui vendent des souvenirs « Africains » comme les bijoux en perles, découpes de stéatites ou couvertures Masaï. Attention, la plupart des objets en ivoire sont des faux, et nous vous déconseillons d’en acheter des vrais afin de protéger la faune naturelle.
Armez-vous de patience, car tout se négocie en Tanzanie. Tout est beaucoup moins cher à Arusha qu’à Zanzibar, où vous trouverez les mêmes objets, deux fois plus chers.

Electricité

En Tanzanie, l’électricité est à 230V/50Hz. Il existe deux types de prises. Pensez à amener un adaptateur de voyage si vos appareils ne correspondent pas aux prises suivantes :
Il peut parfois y avoir des coupures d’eau ou d’électricité pour des raisons techniques. Cela est également valable dans la maison pour les bénévoles et chez les familles d’accueil. Si cela devait se produire, vous trouverez toujours des sceaux d’eau pour la toilette.

Pourboires

Les pourboires sont appréciés en Tanzanie quand le service qui vous a été rendu vous a satisfait. Ils permettent aux gens qui travaillent de compenser leur salaire bas mais ne vous sentez pas obligé de laisser des pourboires, cela reste un moyen de récompenser un bon service.

Echange culturel

Afin de comprendre la différence culturelle et de vous présenter à vos hôtes, vous pouvez amener avec vous quelque chose de représentatif de votre pays. Une carte, un CD avec l’hymne nationale, des habits traditionnels de votre région, des jeux, des photos.
Vous pouvez aussi apporter des recettes et faire découvrir votre cuisine – à condition de trouver les bons ingrédients sur place. Faites découvrir des herbes aromatiques locales ou une boisson méconnue à l’étranger…
Si vous participez à une mission avec des enfants, vous pouvez apporter des cahiers de coloriage représentant des monuments connus de chez vous ou des CDs avec des chansons pour enfants… Laissez-vous guider par votre imagination mais sans surcharger vos bagages !

Heure

GMT +3. La Tanzanie ne connaît pas de différence entre l’heure d’été et d’hiver. Lorsqu’il est 12h en France, il est 14h en Tanzanie.

Hôpitaux et numéros d'urgence

• Arusha Lutheran Medical Centre
• Makao Mapya Rd, Arusha, Tanzanie

Ambassade de France en Tanzanie
• Ali Hassan Mwinyi Road (angle Kilimani Road) PO Box 2349
• Dar es Salaam 14 110 2255 22 219 88 00

Comment partir en Tanzanie avec Globalong?  

En savoir plus sur Globalong

Bénévolat humanitaire en Tanzanie avec GlobAlong

Le Service Volontaire International - Globalong

 

Charte du volontaire international - Globalong

 

L association Globalong

Témoignages Globalong

 

Revenir à la page d'accueil   

 

Accueil