Des paysages luxuriants, des montagnes, rivières, grottes souterraines et plages de sable fin; nous sommes bien dans le pays qui fût nommé par Christophe Colomb « la côte riche », le Costa Rica.

Partez en mission avec GlobalongSitué en Amérique centrale, entre l’Océan Pacifique et la mer des Caraïbes, le pays est doté d’une faune et d’une flore exceptionnelle et s’implique dans la protection de toutes ses espèces.

Nombreuses sont les associations qui luttent pour la protection des espèces protégées et en voici un type particulier. Au sanctuaire d’Aviarios Del Caribe, Julie et Mission Globalong Costa RicaLuis Arroyo se chargent du sauvetage des paresseux orphelins depuis plus de dix ans.

En 1997, le sanctuaire a été officiellement nommé « Centre de Sauvetage des paresseux ». Aujourd’hui ce sont plus de 150 paresseux qui ont été recueillis et soignés. Une fois guéris, les équipes du centre leurs apprennent à vivre en liberté avant de les réintroduire dans leur habitat naturel.

Visionnez une petite vidéo où ces animaux profitent d’un bain avec des feuilles de thé avant de s’accorder un petit somme.

Grâce à la collaboration entre Globalong, l’école de langue et les institutions au Costa Rica, un programme de cours d’espagnol combiné avec une période de bénévolat a été développé.

PlantationParmi celles proposés, l’éco-volontariat dans les parcs nationaux vous permettra de vous investir dans de nombreuses tâches telles que la rénovation des installations du parc, l’entretien des sentiers de la forêt tropicale. Elles peuvent aussi concerner les espèces protégés à travers la surveillance de deux espèces protégés de tortues la « Leatherback » (une espèce très menacée) et la « Olive Ridley ».

Voici le témoignage de Martin, volontaire durant 9 semaines au Costa Rica avec Globalong :

« Je suis parti au Costa Rica durant 9 semaines. Je devais faire un stage à l’étranger mais je souhaitais faire autre chose que ce que la plupart des élèves de mon école font. Le volontariat m’a semblé une bonne alternative, de plus, je souhaitais découvrir un peu plus l’Amérique latine et apprendre l’espagnol. L’idée d’aider à la sauvegarde d’une espèce me plaisait beaucoup aussi.

En ce qui concerne la période d’introduction et de cours de langue les professeurs étaient très attentifs à nos « besoins ».

La période de bénévolat s’est très bien déroulée à tout point de vue en ce qui concerne les personnes de l’association. La vie n’est pas toujours facile dans des bâtiments parfois obsolètes mais les responsables sur place essayent d’obtenir des fonds pour régler cela. En dehors de cela, que ce soit les responsables/encadrants ou les autres bénévoles l’état d’esprit était à l’entraide. En ce qui me concerne, ce fut une excellente expérience ce qui compense largement les conditions un peu difficiles.

Je pense que cette expérience m’a appris beaucoup sur l’entraide et le fait de donner sans chercher à recevoir. Je n’ai ni été payé ni matériellement récompensé pour ce que j’ai fait. J’ai aimé ce que j’ai fait et rencontrer des personnes avec le même état d’esprit. En ce qui concerne la mission, on se rend compte de l’impact et de la négligence humaine concernant l’environnement et à quel point il est indispensable de lutter pour la survie de ces espèces, qui repose presque uniquement sur le volontariat.

Que ce soit ma famille d’accueil ou les personnes avec qui j’ai travaillé dans l’association je n’ai rencontré que des personnes très agréables et sympathiques. Aujourd’hui, je garde contact avec certaines d’entre elles. »

Retrouvez les programmes au Costa Rica

Contactez nous

Pour encore plus de photos

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire