Santé en voyageLes vaccins:

Selon votre destination il faudra peut être faire des vaccins ou des rappels. Contactez votre médecin traitant qui saura vous guider selon la destination et vos anciens vaccins.

L’hygiène :

En ce qui concerne les voyages humanitaires, les conditions d’hygiène varient de pays en pays. Vous serez logés avec la population locale, dans les conditions de leur quotidien. Nous nous efforçons de proposer des conditions acceptables, mais ne vous attendez pas à des conditions occidentales.

U

Le terme « propre » est très subjectif, et dans les pays en voie de développement il ne faut pas s’attendre à trouver un placard plein de produits de ménage.

Ma pharmacie de voyage :

Nous conseillons fortement nos participants de se préparer une petite pharmacie de voyage. Tout simplement parce que les médicaments d’usage courant en France ne sont pas toujours disponibles à l’étranger, ils n’ont pas le même nom et parfois pas les mêmes composantes.

IMG_3596Son contenu variera selon vos besoins, votre destination et la durée du séjour. Parlez en à votre médecin traitant, qui saura vous conseiller et vous faire une ordonnance personnalisé. Si vous êtes suivi médicalement, pensez à répartir les cachets entre votre valise et votre bagage à main en cas de retard de bagages.

Pour les femmes, selon la destination choisie, pensez à apporter des tampons ou serviettes hygiéniques. Dans certains pays en voie de développement, il est parfois difficile de s’en procurer et le prix est souvent élevé.

Voici une petite liste non exhaustive de ce dont
vous FullSizeRenderpourrez apporter :

  • Pansements, compresses stériles, sparadrap, thermomètre
  • Désinfectant (style Biseptine)
  • Produit solaire
  • Produit anti-moustique
  • Collyre ou sérum physiologique en mono-dose pour rincer les yeux
  • Contraception ; pour les femmes, même si vous prenez la pilule contraceptive, n’oubliez pas que le préservatif reste le seul moyen de se protéger contre les maladies sexuellement transmissibles
  • Médicaments ; consultez votre médecin traitant pour avoir une ordonnance qui correspond à vos besoins. Pensez à un antidouleur comme le paracétamol en cas de maux de tête, et des médicaments en cas de troubles digestifs.
  • Boules anti-bruit (peuvent être utiles pendant le voyage en avion, et même sur place)

7-Rurrenabaque-San-Miguel-Voyage-Rurrenabaque-08.24-28.mars2015Avant de partir:

Pensez à consulter votre généraliste, dentiste, gynécologue, ophtalmologue, ou tout autre professionnel de santé que vous avez l’habitude de voir avant de partir. Il vaut mieux traiter un début de carie avant de partir que d’avoir une rage de dents dans un pays étranger…

Conseils de santé:

22-Voyage-Sucre-12.13-01.mars2015Si vous partez dans un pays en voie de développement, surtout en milieu tropical, attention à :

  • l’eau potable ; si vous avez un doute, demandez à votre coordinateur local. Selon la destination, mieux vaut ne pas consommer l’eau du robinet, même pas pour vous brosser les dents. Achetez des bouteilles d’eau ou faites bouillir l’eau du robinet pendant au moins 10 minutes avant de la consommer. Il existe également des comprimés effervescents en pharmacie
    pour rendre l’eau du robinet potable.
  • Partir en mission de bénévolat en Afrique avec Globalongles moustiques ; outre la démangeaison qu’entraine la piqure, les moustiques sont souvent porteurs de maladies. La plus connue est le paludisme, maladie pour laquelle vous pourrez prendre des médicaments en guise de protection. En revanche, d’autres maladies comme la dengue n’ont pas de remède, il vaut donc mieux se protéger directement contre les piqures.
    Renseignez vous sur la destination que vous avez choisi et munissez vous d’un anti-moustique pour zones tropicales et couvrez vous les jambes et bras le soir, les moustiques sont particulièrement agressifs après le coucher du soleil !
  • maux fréquents ; tels les troubles digestifs ou maux de tête. Si vous avez la diarrhée, ne vous inquiétez pas tout de suite. Pensez à vous hydrater souvent. Si vous sentez une douleur inhabituelle ou que vous avez du mal à rester debout, vous avez des vertiges ou tout autre symptôme ou si la diarrhée dure plus de 24 heures, signalez le à votre entourage, qui saura vous aider.
  • N’hésitez pas à en parler, il n’y a pas de questions Eco volontariat avec Globalong en Afriqueidiotes, et il ne faut pas rester seul si vous ne vous sentez pas bien.

A votre retour :

Si vous allez séjourner dans une région tropicale, soyez attentif aux signes inhabituels comme les suivants, même après votre retour chez vous :

  • – fièvre
  • – diarrhée
  • – maux de tête
  • – éruptions cutanées

En cas de doute, consultez votre médecin traitant.

Découvrez les programmes d’écovolontariat, de bénévolat et linguistique !

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire