Aujourd’hui, la Jamaïque a présenté et soutenu la candidature du reggae devant le Comité de sauvegarde du Patrimoine culturel immatériel, qui s’est réuni à Port-Louis (Île Maurice) pour délibérer.

Le reggae a émergé à la fin des années 60 sur l’île de la Jamaïque et s’est exporté dans le monde entier grâce à des artistes comme Bob Marley.

Ce style musical « exclusivement jamaïcain » vient de rejoindre les 400 (et quelques) traditions culturelles internationales de la liste du Patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Beaucoup revendiquent le reggae comme étant la musique des opprimés.

D’après l’Unesco, celui-ci a en effet contribué à la prise de conscience internationale sur des thèmes sociaux et politiques majeurs comme l’esclavage, les inégalités sociales, l’injustice ou le racisme tout en évoquant des valeurs positives telles que la résistance, l’amour et l’humanité.

Dans l’île caribéenne où ce courant musical a vu le jour, une grande partie de la population vit toujours dans la pauvreté et la précarité – la crise économique de ces dernières années ayant entraîné un taux de chômage très élevé – et le reggae demeure un symbole d’identité culturelle et d’espérance.

Si vous souhaitez soutenir les communautés défavorisées des Caraïbes, vous pouvez vous engager comme bénévole/stagiaire international(e) sur un projet de bénévolat ou d’éco-volontariat aux côtés des équipes locales et découvrir la Jamaïque autrement !

Découvrez les programmes de bénévolat en Jamaïque !

Découvrez les photos des adhérents de l’association GlobAlong qui se sont engagés en Jamaïque !

En savoir plus sur l’association GlobAlong

Source : BBC News

Photos non contractuelles

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire