Comment faire un stage étudiant en Asie ?

Contactez-nous et engagez-vous toute l'année !

Chaque année des milliers d'étudiants choisissent l'Asie pour effectuer leur stage conventionné obligatoire ou non, à l'étranger. C'est le cas pour de nombreux adhérents de l'association Globalong, dans des pays tels que : la Thaïlande, le Laos, le Vietnam, le Cambodge, l'Indonésie, l'Inde, la Mongolie, les Maldives, le Népal ou le Sri Lanka. Cependant, il n'y a pas que les étudiants qui s'engagent en Asie et d'autres adhérents, qu'ils soient qualifiés professionnellement, ou qu'ils aient simplement l'envie d'aider, s'engagent sur le continent asiatique. Dans les prochaines années, en 2022, 2023, 2024 ou 2025 les organismes ou les associations qui envoient des jeunes étudiants à l'international, estiment que le nombre de bénévoles qui désirent se rendre à l'étranger ne cessera d'accroître. 

 

 

En effet, de plus en plus d'école supérieure ou d'université exigent de leurs étudiants qu'ils effectuent un stage conventionné à l'étranger. Ce stage dure généralement entre  4 et 12 semaines, mais ne doit pas forcément correspondre au cursus effectué par l'élève. Ils s'engagent habituellement dans des domaines tels que : le sport, la culture, l'humanitaire, la santé, l'action sociale, la défense des droits de l'homme, l'écovolontariat, le tourisme, la protection animale ou environnementale, l'écologie, etc.  Valoriser votre mission humanitaire ou votre stage à l’étranger sur votre profil LinkedIn et booster votre recrutement professionnel. Découvrez ci-dessous, quelques extraits de témoignages d'adhérents, étudiant ou volontaire en service à l'international nous parler de leur mission :

 

 

 

Enzo : Programme humanitaire auprès d’enfants en difficulté Népal du 15/01/22 au 12/02/2022 :

 

 

Je voulais faire de l'humanitaire afin d'être au cœur d'autres communautés et d'apprendre de nouvelles choses. Ceci en leur apportant mon aide avec mes connaissances et mes compétences. Je ne savais pas à quoi m'attendre une fois sur place. Je conseillerais l'association Globalong pour leur accompagnement tout au long de la mise en place du projet, pour le côté sécurité avec une équipe réactive, pour leur flexibilité face au changement de mission à cause des fermetures/ouvertures des frontières lié à la Covid-19. La période d'introduction a été très intéressante et utile et le bénévolat fut une excellente expérience, j'en suis très content. Nous avons visité Pattale grâce à des volontaires népalaises présentes avec nous et fait quelques excursions aux alentours du centre. Cette expérience permet d'élargir notre ouverture d'esprit et de revoir les priorités. En effet, les conditions de vie sont tellement différentes des nôtres. Nous nous satisfaisions de petites choses (comme avoir de l'eau chaude pour se laver et parfois de l'eau tout court pour faire la vaisselle/la lessive).

 

Ce fut une expérience très enrichissante d'un point de vue personnel et professionnel. Nous ne sommes pas encore rentrés, car nous continuons à visiter le Népal et après nous réalisons d'autres missions en Asie. Le trajet entre Katmandou et le centre d'Okhaldhunga est particulier. Faire entre 8 et 16 h de route pour environ 220 km. C'est assez déroutant au moment de l'annonce, mais on comprend assez vite pourquoi. Entre les problèmes de circulation et les chemins (oui ce ne sont pas vraiment des routes pour nous) de montagne, le temps peut vraiment varier ! Heureusement que les conditions météorologiques étaient favorables, ce qui a rendu le voyage très agréable. Une fois sur place, le plus intéressant est de partager des moments avec les populations. Se retrouver chez un villageois pour une dégustation de nourritures et de boissons locales.

 

 

 

Léo - Centre de réhabilitation pour la faune sauvage - Thaïlande du 11/12/2021 au 07/02/2022 :

 

Je désirais partir pour de multiples raisons, les principales étant d'aider et de m'engager auprès d'une cause qui me tenait à cœur ainsi que de découvrir une nouvelle partie du monde et une nouvelle culture. Mes attentes étaient d'avoir la sensation de changer les choses même si ce n'était qu'à petite échelle ainsi que de pouvoir interagir avec d'autres passionnées et rencontrer des personnes engagées pour une cause commune. Toujours difficile de quitter ces personnes qui sont devenues notre "famille" en quelque sorte, donc le retour a été dur dans le sens où je faisais le deuil de cette vie d'avant, et des personnes que j'avais connues. Cependant j'ai la sensation que ce retour fut plus simple que le précédent, peut-être que c'est l'habitude… 

 

Ces dernières semaines font simplement partie des meilleures semaines de ma vie. ..Je conseillerais Globalong.. Très bonne expérience de ma part pour ces deux voyages jusqu'à présent, suivi et réactivité au top. Bien évidemment, cela m'a donné une ouverture d'esprit supplémentaire sur le monde, mais d'un point de vue plus pratique, j'ai acquis de l'expérience lorsque j'ai travaillé avec ces animaux, expérience qui me permettra un jour peut-être de décrocher un emploi dans la protection animalière. Profitez de chaque instant, ce genre d'expérience est magnifique, extraordinaire. Prenez des souvenirs !!! Photos mais pas que ! Vidéo / Souvenirs d'endroit où vous êtes allés sont aussi importants. Ne pleurez pas trop longtemps l'expérience passée, bien d'autres vous attendent dans le futur :) 

Une anecdote :

 

Un beau matin je me vois confié une des missions les plus périlleuses et ardues sur Terre : nettoyer les bacs de nourritures et les bols d'eau des Gibbons, à l'éponge. Pour la bonne compréhension de cette histoire, sachez que les gibbons sont des singes de taille moyenne réputés pour avoir des bras gigantesques et que je suis un homme. 

Avec tout le courage que j'ai pu rassembler en marchant vers leur enclos, je m'élance donc pour nettoyer le bac du premier primate, me regardant d'un air suspect, il garde bienheureusement ses distances avec moi, me laissant le champ libre pour faire scintiller ses récipients. Je passe donc au deuxième, puis au troisième, ces deux derniers se passent plutôt bien, malgré le fait qu'il ait fallu que je fasse preuve de mes talents de ninjas en esquivant certaines attaques. Ma coéquipière, une volontaire de longue date me pointe du doigt l'enclos suivant, je crois alors me diriger vers le bon singe, grossière erreur. Je commence donc à récurer le bol, voyant que le gibbon est assez agité, je prends toutes mes précautions, un coup d'éponge un coup d'œil en l'air et un autre coup d'éponge puis un autre coup d'œil. Plusieurs fois d'affilée, j'évite ses attaques sournoises, malheureusement dans la confiance en ma capacité d'esquive acquise au fil des bacs à nourritures astiqués, je relâche mon attention pendant un instant, mon cousin éloigné aux grands bras en profite pour aller chercher dans une extension phénoménal à travers le grillage... mes lunettes posées tranquillement sur le bout de mon nez.

 

Après son assaut réussi, et fière de son butin de conquête, madame me laisse finir de nettoyer en paix bol et bac, et va se cacher à l'autre bout de l'enclos. Ne voulant pas faire cadeau de mes lunettes au gibbon, je tente de les récupérer dès qu'elle s'approche d'un des bouts de sa clôture, à la suite de moultes essais infructueux, j'arrive par miracle à récupérer mes lunettes ! Dans l'euphorie du moment, j'oublie de m'écarter rapidement de l'enclos, Madame en profite alors pour prendre quelque chose d'autre qui m'appartient : mes cheveux... J'apprendrai plus tard que cette femelle gibbon a vécu d'horribles expériences avec des hommes avant de se retrouver dans ce sanctuaire, raison qui vient expliquer sa nervosité au contact de la gent masculine… Cette expérience m'aura en tout cas appris à revérifier les informations deux fois lorsque le doute est présent, afin de choisir le bon enclos la prochaine fois !

 

Voici quelques bonnes adresses : WaterPark Hua hin : Vana nava, Hua hin beach, Cha Am, Marché de nuit à Hua Hin, Bar Sam Sam Hua hin, bluport cinema Hua hin pour les films en anglais, Market Place Hua Hin, Khao Dao temple près de Hua Hin, Cave à chauve souris hua hin

 

 

 

 

Valérie - Enseignement au Cambodge :

 

Les élèves ainsi que les maîtresses sur place étaient adorables. J'ai reçu des tonnes de témoignages d'amour. C'est incroyable ce que j'ai reçu. J'ai rencontré des gens de tous âges et c'était formidable de partager des moments avec des jeunes de 25 ans qu'avec des volontaires à la retraite. Nous avons échangé nos whatsap ou FB et nous restons en lien, j'ai rencontré une volontaire Allemande/Canadienne de mon âge, mais aussi d'autres volontaires mais également des volontaires canadiens qui sont pour 6 mois dans l'école. Nous avons créé de vrais liens. 

 

J'avais ce projet depuis longtemps. Une envie d'être utile et d'offrir mes compétences ? Une envie de vivre une aventure humaine. L'aide du coordinateur a été utile, il m'a trouvé un chauffeur pour aller à Siem Reap et m'a mise en relation avec le même chauffeur de tuck tuck qui venait me chercher tous les matins à 8 h et qui me ramenait à 15 h. C'était très confortable et très sympa. La journée d'introduction avec le correspondant sur place était top. Heureusement qu'il était là ! 

 

Un souvenir extraordinaire. Je suis fière de moi d'avoir accompli cela toute seule à mon âge ;) . Ravie de revenir et de retrouver mes enfants, mais si je n'avais pas d'enfants, j'aurais pu rester plus longtemps. Mes conseils aux futurs participants, être ouvert et ne rien attendre que le don de soi. 

 

Offre de stage dans l'enseignement.

Comment faire un stage humanitaire au Népal ?

Contactez-nous pour en savoir plus !

Stage infirmier en Asie ?

image description

Comment trouver un stage en Thaïlande ?

Contactez-nous et engagez-vous toute l'année.

image description

04 34 11 29 32 du lundi au vendredi

De 9h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30 ou info@globalong.com

image description

Plus de 43 pays d'engagement toute l'année !

Plus de 300 offres de stage à l'étranger sur 5 continents.