Vous êtes à la recherche d'un stage en 2022 ou 2023 ?

Stage conventionnée en Amérique, Asie, Afrique, Europe et Australie toute l'année !

Pourquoi faire son stage infirmier à l'étranger ?

 

Chaque année, des milliers d'étudiants font le choix d'effectuer leur stage à l'étranger. Les stages médicaux à l’étranger sont proposés aux étudiants infirmiers ou en médecine qui souhaitent acquérir une expérience professionnelle ou l'améliorer, se rendre utile pour autrui, et découvrir un système de santé souvent complètement différent du leur dans un pays en voie de développement. Chaque stage est adapté aux compétences et aux intérêts du stagiaire parce que chaque étudiant est unique. 

 

Si vous êtes étudiant(e) dans le domaine médical, vous observerez et assisterez les médecins pendant leurs consultations et vous pourrez même participer à quelques tâches ou recherches et aider à améliorer la qualité des soins dans les centres médicaux. Si vous êtes qualifié(e) dans l’aide aux premiers secours, vous pourrez intervenir et organiser une formation du personnel des ONG et de la population. Vous êtes étudiant(e) en gynécologie obstétrique, vous pourrez rejoindre nos volontaires dans une communauté au Ghana et organiser des ateliers d’information pour les femmes enceintes avec l’aide de sages-femmes. Découvrez les différents programmes médicaux à l'étranger.

 

Peu importe le stage étudiant que vous souhaitez faire, vous allez découvrir le monde et vous faire de nombreux amis. Que vous soyez inscrit(e) dans un établissement d'enseignement supérieur ou que vous souhaitiez juste faire une mission humanitaire, cet échange linguistique et culturel vous apportera énormément tant professionnellement qu'humainement. Réaliser un stage étudiant à l'étranger est une occasion unique et une vraie valeur ajoutée dans un cursus scolaire pour tous les jeunes et moins jeunes, de plus, prisée par les recruteurs, le stage sera très bénéfique pour votre CV.

 

Charline, adhérente de l'association Globalong, engagée en Afrique du Sud partage son expérience avec vous :

 

"Mon séjour de trois semaines au sein du Centre de réhabilitation en Afrique du Sud fut une expérience très enrichissante. J’ai eu la chance de pouvoir travailler de très près avec des animaux sublimes et affectueux. Avec l’équipe présente sur place, nous avons développé un lien familial et bienveillant. J’ai pu en apprendre davantage au sujet des animaux et de la culture Sud-Africaine incroyable. Au cours de ces trois semaines, nous avons pu déguster de délicieuses spécialités culinaires telles que : le Braai, le Vetkoek et les Koeksisters. Nous allions régulièrement manger au restaurant Nina’s real food à Jeffrey’s Bay. La nourriture y est juste indescriptible !

 

Tout est délicieux et il faut absolument goûter leurs milkshakes incroyables. En qualité de bonne française je peux assurer que les plats qui y sont préparés font partie des meilleurs que j’ai pu déguster au cours de ma vie… Que cela soit au centre ou dans la ville, la nourriture est parfaitement adaptée aux personnes végétariennes et végan. 

 

Pendant mes jours off, j’ai pu expérimenter plusieurs activités : le safari; l’observation des dauphins, des pingouins et des baleines ; la randonnée à Tsitsikamma et la plage de JBay. Si je devais décrire ces moments en une seule phrase je dirais que « j’en ai pris pleins les yeux ! ». Les paysages sont à couper le souffle et on se sent complètement hors du temps, immergé dans une petite bulle de bonheur. Il est vrai que le rythme de travail peut être fatigant, mais on se sent tellement heureux d’accomplir cette mission chaque jour, qu’on ne voit pas le temps défiler.

 

Je garde en souvenir de merveilleux moments, des fous rires à en avoir des crampes au ventre, des feux de camps enfantins, des parties de UNO avec des règles spécialement africaines, la remise en liberté d’animaux magnifiques et quelques bleus à force de me cogner la tête dans les portes et les branches ;). Pouvoir se sentir utile à une cause et passer des instants privilégiés avec des animaux sauvages fût l’une des plus grandioses expériences de ma vie. Les au revoir ont été très difficiles pour tout le monde… Heureusement pour nous, grâce à WhatsApp nous nous réunissons une fois par semaine en video call. 

 

Si je devais partager certains conseils pour préparer au mieux son départ voici ce que je recommanderais aux futurs explorateurs : 

 

  • Peu importe d’où vous provenez, il vous faut récupérer votre bagage à l’aéroport de Johannesburg pour le ré-enregistrer pour Port Elizabeth (détail bon à savoir). Aucun stress à avoir, c'est très facile. Une fois que vous avez passé la douane, vous récupérez votre bagage sur les tapis et vous vous rendez au terminal indiqué sur votre billet (le terminal B correspond aux vols intérieurs, je parie donc que vous devrez vous diriger vers celui-ci). 

 

  • Je vous conseille également de faire attention aux employés de l’aéroport. Beaucoup vous attendent aux portes d’arrivées pour vous orienter et vous demande des pourboires par la suite. Un bénévole a d’ailleurs failli se faire pirater sa carte bancaire dans un restaurant de l’aéroport. Ne laissez jamais personne partir avec votre carte bancaire pour une quelconque raison (« même si le TPE ou lecteur de carte bancaire ne fonctionne pas ») !

 

  • Pour ceux qui arriveront en hiver et au printemps, n’hésitez pas à prendre des couches supplémentaires. Le Lodge n’est pas beaucoup isolé et dès que le soleil se couche, il fait rapidement froid ! La température est la même à l’intérieur et à l’extérieur de la chambre. En arrivant le 6 septembre, il faisait 8 degrés dans la nuit et je dormais avec 2 joggings, 3 pulls et mon sac de couchage. 

 

  • Préparez-vous aussi à vous lever tôt, surtout si vous n’êtes pas du matin :). Si vous êtes de « morning prep » vous travaillez dès 06H. Autrement, vous commencez à 07H. Vous nourrirez les animaux jusqu’à 9H (bon courage pour ceux qui sont au back B, il y a de la marche ;)). Puis de 9H40 à 12H, différentes tâches sont à réaliser seul ou à plusieurs. Le travail reprend à 14H où il faut nourrir les animaux une nouvelle fois. Pour le reste, cela dépend du planning. La journée la plus longue s’arrête à 17H et le dîner est à 18H.

 

  • Si jamais vous avez besoin de prendre un taxi depuis le centre, n’hésitez pas à contacter la société Coastline Cabs Jeffreys Bay (+27 71 738 6880). Je l’ai utilisé à plusieurs reprises avec d’autres bénévoles. Les prix sont attractifs, les taxis sont très propres et le personnel très sympathique !

 

  • Et le plus important, amusez-vous et profitez de chaque minute ! Le temps défile très vite et le retour à la réalité n’a rien d’enchantant. En effet, cela n’est pas en Europe que je profiterais d’un tel de coucher de soleil avec des zèbres en liberté à côté de ma chambre ! Ou que je nettoierais  des carapaces de tortues…"

Ou faire un stage infirmier ?

Engagez-vous à l'étranger !

Comment faire un stage humanitaire ?

Contactez-nous à info@globalong.com !

image description

Je veux faire un stage linguistique !

Engagez vous sur un combiné ou une formation.

image description

Quel stage étudiant faire à l'étranger ?

Dans le médical, l'enseignement, le social, le journalisme etc.

image description

Ou trouver une offre de stage à l'étranger ?

Contactez-nous pour avoir plus de renseignements !