elephants-sauvages-sri-lanka-benevolat
sri-lanka-elephants-protection-observation

Protection des éléphants sauvages

Aidez à protéger les éléphants d'Asie

Depuis plus de vingt ans, cette association protège la faune et flore du Sri Lanka grâce à des projets de conservation communautaires et à la recherche scientifique. 

  • Jour d'arrivée Dimanche
    flight_land
  • Jour de départ Samedi ou dimanche
    flight_takeoff
  • Langue parlée / Niveau Anglais B2 / intermédiaire supérieur
    hearing
  • Durée minimale et maximale 2 à 10 semaines
    event
  • Nb. de jours d'engagement 5 à 6 jours par semaine
    insert_emoticon
  • Difficulté d'adaptation 2/5
    pan_tool
  • Type d'hébergement Logement pour bénévoles
    home
  • Pension Complète
    next_week

Nous avons tous quelque chose à apporter, il suffit d'avoir 18 ans et de bonnes connaissances en anglais (Cliquez ici pour évaluer votre niveau d'anglais).

Si vous avez des compétences scientifiques ou vétérinaires, cela peut être un avantage, mais le projet est ouvert à tous. 

asie-stage-animaux-elephants

Le but principal est d’atténuer les conflits homme-éléphant. Les recherches se sont cependant étendues à d'autres espèces menacées, telles que le léopard du Sri Lanka, l'ours paresseux et les petits félins.

 

Le projet animalier travaille pour responsabiliser les communautés locales et dans le but de leur fournir les outils dont elles ont besoin pour protéger la nature. La mission est de permettre aux communautés d'équilibrer la protection des écosystèmes et le développement économique en créant un modèle de conservation durable. L’objectif est d'aider les personnes, les éléphants et d'autres espèces sauvages à coexister de manière pacifique. Trois stratégies clés sont menés : la recherche sur le terrain, la conservation appliquée et le développement économique durable.

 

Les méthodes de conservation communautaires sont fondées sur des études scientifiques et les besoins de la population locale pour gérer l'écosystème local, protéger les communautés et leurs moyens tout en assurant la protection à long terme de la faune en voie de disparition. Au fil des ans, des clôtures électriques ont été installées autour des villages pour protéger les personnes tout en permettant aux éléphants sauvages de se déplacer librement. Des organisations communautaires ont été créées pour atténuer les conflits homme-éléphant et un projet spécifique protège aujourd’hui les fermes et les maisons des éléphants qui autrement détruisent les récoltes.

 

Qu’est-ce que le conflit homme-éléphant ?

Alors que les populations rurales continuent de croître et d'empiéter davantage sur l'habitat naturel des éléphants, la distance entre la faune et les humains devient de plus en plus diffuse et, dans certaines régions, inexistante. La concurrence avec les éléphants sauvages pour l'espace adéquat pour l'agriculture, la foresterie et d'autres formes de développement humain crée des situations mortelles pour les humains et les éléphants.

 

Pour les Sri Lankais vivant dans la campagne rurale, les rencontres rapprochées avec les éléphants au cours de leurs activités quotidiennes sont monnaie courante. La destruction des récoltes par les éléphants mène à des représailles sévères prises par des personnes dont les moyens de subsistance dépendent de leurs produits agricoles. Cela alimente un cercle vicieux de violence. Chaque année, environ 80 humains et environ 250 éléphants sont tués en raison de conflits homme-éléphant. L’objectif est de cultiver de nouvelles méthodes de conservation durable qui permettent la coexistence pacifique de tous les habitants des zones rurales du Sri Lanka.

 

Parallèlement à ces projets, des recherches scientifiques sont menées sur les espèces sauvages les plus menacées du Sri Lanka. L'observation a commencé avec l'éléphant sri-lankais en voie de disparition, mais s'est par la suite étendue aux carnivores insaisissables, aux papillons et à la vie marine du Sri Lanka. Des études récentes montrent que ce conflit est bien inférieur dans la région où agit l’association que dans les régions voisines, prouvant donc son efficacité. Cent ans auparavant, plus de 20 000 éléphants d'Asie sauvages habitaient le Sri Lanka. Aujourd'hui, la population est d’environ 5 000.

 

Comment pouvez-vous aider ?

 

Chaque jour, le personnel local et les bénévoles aident, par exemple, avec des tâches comme :   

  • Recueillir des informations sur la dynamique, la santé et le comportement des populations d'éléphants et autres espèces sauvages et écosystèmes tropicaux
  • Recueillir des données environnementales et socio-économiques essentielles pour aider à développer des programmes de conservation communautaires
  • Observer, évaluer et documenter les conflits homme-éléphant
  • Construire et réparer des clôtures électriques pour protéger les cultures agricoles et les maisons des dommages causés par les éléphants sauvages
  • Concevoir diverses mesures holistiques pour atténuer des situations de conflit spécifiques
  • Éduquer la communauté locale sur les conflits homme-éléphant à l'aide des guides de terrain
  • Participer aux discussions avec les villageois locaux pour aider à identifier des solutions pratiques aux conflits homme-éléphant
  • Enseigner l'éducation environnementale aux écoliers locaux
  • Recueillir des informations sur les grands et petits carnivores du Sri Lanka
  • Et Beaucoup plus !
stage-elephants-asie

La maison pour bénévole, qui est le lieux de rassemblement hors sorties sur le terrain, surplombe un lac et a une vue époustouflante sur les Monts Knuckles, au centre du pays. 

Le parc national de Wasgamuwa est un parc naturel situé dans les districts de Matale et de Polonnaruwa. Il a été ouvert en tant que refuge pour les animaux sauvages déplacés lors d'un projet de développement en 1984. À l'origine, il a été désigné réserve naturelle en 1938, puis au début des années 1970, la zone a été reclassée en réserve naturelle stricte. Wasgamuwa est l'une des zones protégées où les éléphants du Sri Lanka peuvent être vus en grands troupeaux.

Vous serez hébergé(e) près du parc national de Wasgamuwa, dans une maison pour bénévoles, en pension complète, et vous travaillerez main dans la main avec le personnel local et d’autres bénévoles bénévoles du monde entier (selon les inscriptions).

 

hebergement-repas-elephants-sri-lanka

Notre priorité, c'est la sécurité des adhérents, voilà pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que votre mission humanitaire ou votre stage étudiant au Sri Lanka se déroule dans les meilleures conditions. Nous suivons les recommandations du ministère des Affaires Étrangères et sommes en contact permanent avec nos collaborateurs, nos adhérents et d'autres ONG humanitaires partenaires. 
Nous mettons à disposition de nos adhérents plusieurs supports d’aide et de conseil pour chaque destination :

  1. Le guide du pays pour bien vous préparer avant votre départ
  2. Le guide du voyageur
  3. Notre équipe en France vous soutient avant, pendant et après votre voyage
  4. Les équipes locales au Sri Lanka sont joignables 7/7
  5. Les familles d’accueil, les équipes locales et les autres volontaires apportent un soutien quotidien aux adhérents
  6. Le service de volontariat international
  7. La Charte du volontaire international
  8. Stop au volontourisme !
  9. Étudiant(e)s en volontariat international
  10. Voyager solo à l'international quand on est une femme
  11. Assurance voyage
  12. Le choc culturel
  13. Congé de solidarité internationale 2020/2021 ?
  14. Globalong en vidéos
  15. La santé en voyage
  16. Comment réduire les effets du décalage horaire ?
  17. Les guides
  18. Infos complémentaires

Pour tous les programmes humanitaires au Sri Lanka, les stages étudiant ou les projets animaliers, nous travaillons avec des professionnels confirmés qui sont formés dans l'accueil et la gestion des volontaires internationaux. Ils sont disponibles 7 jours sur 7 pour vous soutenir, vous conseiller et vous aider en toute situation.

Envoyez votre candidature

pour la date au choix dans cette liste :
Dates Départ