Stage étudiant journaliste à l'étranger
Voyage journalistique à l'étranger

Stage étudiant ou volontariat international dans le journalisme.

Faire un stage étudiant de journaliste à l'étranger !

Un stage de journalisme au Népal ? C’est à la fois l'opportunité pour vous de découvrir le pays, la culture et la population népalaise et d'enrichir votre CV en acquérant une expérience professionnelle à l'étranger.

  • Jour d'arrivée le 14 ou le dernier jour de chaque mois
    flight_land
  • Jour de départ Défini selon le nombre de semaines
    flight_takeoff
  • Langue parlée / Niveau Anglais B2/intermédiaire supérieur
    hearing
  • Durée minimale et maximale 2 à 22 semaines
    event
  • Nb. de jours d'engagement 5 à 6 jours par semaine
    insert_emoticon
  • Difficulté d'adaptation 2/5
    pan_tool
  • Type d'hébergement Famille d'accueil
    home
  • Pension Complète
    next_week

Tout le monde ! Nous avons tous quelque chose à apporter, il suffit d’avoir 18 ans et d'avoir d'assez bonnes connaissances en anglais (Cliquez ici pour évaluer votre niveau d'anglais) Les programmes démarrent le 1er et le 15 de chaque mois. Vous devrez arriver à l’aéroport international Tribhuvan (KTM) à Katmandou la veille du début de votre programme, avant 22h Vous y serez accueilli(e) par un membre de l’équipe locale, qui vous conduira jusqu’à l’auberge où vous serez hébergé(e) pendant la période d’introduction qui se déroule à Katmandou. Pour éviter le choc culturel, à leur arrivée, les volontaires et stagiaires internationaux suivent une à trois journées d'introduction (en fonction de leur programme et de la durée de leur mission, dont ½ journée de visite) à la culture et aux us et coutumes locaux, afin d’être mieux préparés pour leur mission/stage.

Vous devez pouvoir apporter votre propre équipement photographique (ordinateur portable, appareil photo, équipement d'éclairage, etc.)

Compétences recherchées :

  • Expérience en journalisme photo ou passion pour la photo en général
  • Compétences techniques telles que la correction des couleurs, la composition des prises de vue et l'éclairage
  • Compétences journalistiques, avec un sous-titrage précis et informatif
  • Une expérience dans la réalisation de photographies éducatives et sociales de haute qualité est un atout supplémentaire
  • Capacités de communication
  • Savoir travailler en équipe
  • Qualités de gestion du temps et de leadership
  • Compétences d’adaptation et flexibilité
  • Acceptation d'idées et de cultures différentes
  • Créativité
expérience professionnelle de journaliste à l'étranger.

Le projet de photojournalisme est conçu pour explorer les histoires inédites du Népal.

Le Népal est l'un des pays les plus riches du monde en termes de diversité naturelle et de celle de ses habitants, de ses cultures et de ses pratiques. Cependant, il existe de nombreux problèmes dans les communautés marginalisées qui sont loin d'être beaux. Ces difficultés n'ont pas été mises en lumière et restent donc sans réponse et sans solution à cause d'un manque d'intérêt, de ressources et/ou d'expertise.

La plupart du temps, les histoires écrites ne peuvent pas aider les lecteurs à apprécier pleinement l'intensité exacte d'une situation, alors qu'une image, à elle seule, raconte une histoire. Le projet de photojournalisme au Népal vous offre un contexte diversifié pour faire des reportages, tout en aidant à mettre en évidence les problèmes sociaux, économiques et/ou environnementaux dans les communautés comme moyen d'inciter à l'action vers des solutions.

Pendant votre stage étudiant/mission de photojournalisme au Népal, vous pourrez traiter des sujets divers. Vous pourrez également être amené(e) à prendre des photos de paysages, de festivals, de personnes, et ainsi capturer le quotidien des habitants.

L'objectif principal du projet de journalisme photo est de produire des photographies et des clips vidéo. Les images visuelles d'un événement ou d'une personne sont des outils puissants pour défendre les enjeux auxquels sont confrontées les communautés défavorisées dans lesquelles les ONG travaillent. En utilisant vos photos et courts clips vidéo, ils pourront communiquer sur les problèmes sociaux au monde extérieur de manière puissante. Ils seront partagés sur des sites Web, médias sociaux et réseaux.

Que vous soyez déjà photojournaliste en exercice, étudiant en photojournalisme ou simplement passionné(e) de photographie, le projet de photojournalisme vous offre l'opportunité d'améliorer vos compétences en photographie, d'élargir votre expérience et de renforcer votre confiance dans la façon de capturer des images qui transmettent la profondeur d'une situation.

Guidés par votre domaine d'intérêt, vous vous verrez attribuer une liste d'événements, des thèmes à photographier à votre arrivée chez au Népal. Pendant votre mission ou votre stage en journalisme, vous visiterez nos communautés rurales, observerez les projets, les festivals, rencontrerez des personnes et prendrez des photos pour raconter une histoire. Il existe de nombreux sites patrimoniaux, une beauté naturelle que vous pouvez également capturer.

Si vous avez besoin de travailler avec une maison de presse pour apprendre le processus du journalisme, vous pouvez nous en informer pour que les responsables établissent une collaboration avec la presse locale.

Pendant le stage au Népal, vous vivrez dans une famille d'accueil népalaise ou dans une auberge de jeunesse dans la zone du projet. Cela vous permettra de vous immerger dans la culture et la langue népalaises, ce qui enrichira votre expérience et informera indirectement votre travail.

Le bénévole en photojournalisme effectuera une ou plusieurs activités suivantes :

  • Planifier les sujets qui vous sont assignés pour prendre des photos.
  • Prendre des images d'événements, d'incidents ou de personnes.
  • Mettre en image des sujets inexplorés.
  • La photographie dans une problématique sociale existante.
  • Analyser les questions de journalisme tout en prenant une photo (Qui, Quoi, Pourquoi, Quand, Où et Comment).
  • Éditer et préparer des photos prises dans des situations réelles pour obtenir des matériaux visuels utilisés pour soutenir les reportages.
  • Préparer des légendes et également une petite explication des photos fondées sur le thème.
  • Créer un album photo de projet.

Vous aurez la possibilité, avec l’accord des responsables du projet, de traiter une grande variété de sujets. Nous vous encourageons, bien sûr, à écrire sur votre expérience personnelle au Népal. Notez que si vous le désirez et pour partager votre expérience professionnelle à l’étranger, Globalong pourra diffuser vos reportages et articles sur ses différents supports de communication. 

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à nous contacter à l'adresse info@globalong.com.

Retour vers la page du bénévolat au Népal

Découvrez les photos de nos adhérents engagés au Népal !

Découvrez quelques témoignages ici !

Globalong en vidéos !

Que penser de GlobAlong ?

Volontariat international

 

 

 

Stage de photo reporter à l'étranger

Katmandou, la capitale du Népal, se trouve à environ 1400 m d'altitude et la population est d'environ 1 million d'habitants. Katmandou c'est le point de départ idéal pour commencer à découvrir le Népal, aussi fascinante que chaotique, la ville est pleine de paradoxes, et vous pourrez y visiter de nombreux temples et stupas (structure architectural bouddhiste). La ville regorge de monuments classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Les volontaires seront placés dans l’un des lieux suivants : la municipalité de Tarakeshor à Katmandou, Taluwa, Thulachhap et Bhadaure d'Okhaldhunga, Okharpouwa, Kaule du district de Nuwakot.

Pendant la période d’introduction, vous serez hébergé(e) dans une auberge à Katmandou avec les autres volontaires engagés au Népal. Puis tout au long de votre programme, vous serez hébergé(e) en famille d’accueil ou sur votre lieu de projet. Vous partagerez votre chambre avec un(e) autre volontaire (chambre non mixte, avec verrou). Vous serez en pension complète (3 repas par jour et du thé 2 fois par jour). Vous mangerez comme les Népalais, c’est à dire principalement du Daal Bhat (soupe de lentilles et riz), du curry de légumes, des légumes marinés épicés, etc. L’eau potable n’est pas incluse (50-100 roupies népalaises = 0,39-0,79€).

Les logements au Népal sont basiques (certains n’ont pas l’eau chaude, le chauffage, la climatisation ou des toilettes occidentales –, mais des toilettes à la turque) mais généralement bien entretenus et la plupart des familles d'accueil ont l’habitude d’héberger et d’accueillir des volontaires étrangers. À noter : le Wifi est disponible dans les auberges et aux bureaux de l’ONG partenaire à Katmandou, les familles d’accueil n’ont pas toutes le Wifi ou bien ont une connexion à bas débit. Il faudra faire preuve de patience si vous êtes habitué(e) à la 4G. Généralement, les bénévoles engagés au Népal ont dit ne pas avoir eu de problème pour contacter leur famille et leur donner des nouvelles au cours de leur programme.

En outre, les conditions de vie ne sont pas les mêmes qu’en Occident : par exemple, au Népal il peut y avoir des coupures d’électricité régulières. Vous devrez vous adapter à ces conditions de vie, mais en contrepartie, vous vivrez une expérience très enrichissante humainement ! Vous vivrez en immersion totale parmi la population locale, ce qui vous donnera une opportunité de découvrir le Népal autrement ! 

Volontaire journaliste en Asie

Notre priorité, c'est la sécurité des adhérents, voilà pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que votre mission humanitaire ou votre stage étudiant en Asie se déroule dans les meilleures conditions. Nous suivons les recommandations du ministère des Affaires Étrangères et sommes en contact permanent avec nos collaborateurs, nos adhérents et d'autres ONG humanitaires partenaires. 
Nous mettons à disposition de nos adhérents plusieurs supports d’aide et de conseil pour chaque destination :

  1. Le guide du pays pour bien vous préparer avant votre départ
  2. Le guide du voyageur
  3. Notre équipe en France vous soutient avant, pendant et après votre voyage
  4. Les équipes locales au Népal sont joignables 7/7
  5. Les responsables locaux, les familles d’accueil et les autres volontaires apportent un soutien quotidien aux adhérents
  6. Le service de volontariat international
  7. La Charte du volontaire international
  8. Stop au volontourisme !
  9. Étudiant(e)s en volontariat international
  10. Voyager solo à l'international quand on est une femme
  11. Assurance voyage
  12. Le choc culturel
  13. Congé de solidarité internationale 2020/2021 ?
  14. Globalong en vidéos
  15. La santé en voyage
  16. Comment réduire les effets du décalage horaire ?
  17. Les guides
  18. Infos complémentaires

Pour tous les programmes humanitaires en Asie et les stages étudiant, nous travaillons avec des professionnels confirmés qui sont formés dans l'accueil et la gestion des volontaires internationaux. Ils sont disponibles 7 jours sur 7 pour vous soutenir, vous conseiller et vous aider en toute situation.