Témoignage de Louis bénévole au Vietnam avec Globalong

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongJe suis allé à Hanoi au Vietnam pour une durée de 3 semaines afin d’enseigner le français dans une école primaire et dans des classes communautaires.

J’ai participé à de nombreuses activités, notamment avec les autres volontaires du centre avec qui j’ai pu faire l’expérience du karaoké vietnamien, ainsi que des « soirées culturelles » organisées pour découvrir un peu plus le pays de chacun des volontaires.

J’ai également eu la chance de visiter Hanoi et toutes ses facettes en faisant la rencontre de vietnamiens plus qu’accueillants.

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongEnfin, j’ai pu visiter pendant la magnifique ville de Sa Pa, lieu paradisiaque dans les montagnes du Nord du Vietnam, où j’ai eu la chance de goûter à l’alcool de riz avec une famille de la tribu des Black H’Mong. J’ai rencontré des personnes incroyables, tant parmi les autres bénévoles étrangers venus des quatres coins du monde que parmi la population locale et notamment les assistantes pour les cours des classes communautaires, qui m’ont fait découvrir pendant mon séjour la vie à Hanoi.

Les bénévoles vietnamiens qui aident les bénévoles étrangers sur place sont un soutien considérable et m’ont permis de rendre Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam Globalongmon séjour d’autant plus inoubliable.

C’est grâce à eux que j’ai pu goûter à la véritable vie à Hanoi.

Je voulais partir pour apporter mon expérience en tant qu’enseignant de français et pour profiter d’un échange culturel. Je pense qu’au final j’ai davantage reçu que je n’ai apporté une leçon d’humanité durant mon séjour.

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongJ’ai pu profiter d’une séance d’orientation ainsi que d’une leçon de vietnamien qui m’ont permises d’apprendre les bases pour pouvoir communiquer et m’intégrer plus facilement dans le quotidien à Hanoi. J’ai également eu la chance de participer à un « city tour » organisé par des bénévoles vietnamiens pendant lequel j’ai pu découvrir l’histoire d’Hanoi ainsi que ses délicieux plats typiques tel que le pho, soupe composée de nouilles de riz, de bœuf et de pleins d’arômes.

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongDurant ma période de bénévolat, j’ai enseigné le français en tant qu’assistant dans l’école primaire le matin.

L’après midi j’étais professeur dans des classes communautaires composées de jeunes de 18 à 30 ans.

J’ai apprécié pouvoir profiter de deux expériences totalement différentes, bien que je pense que la deuxième m’ait davantage apportée.

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongEn effet lorsque j’assistais le professeur de français dans l’école primaire, j’avais parfois plus le sentiment d’être dans une garderie que dans un cours, bien que les enfants soient adorables.

Les niveaux dans une classe étaient très disparates et certains étaient très timides, et je pense que la relation avec le professeur m’empêchait d’intervenir pour mettre en place un apprentissage, qui reste ludique, mais qui soit utile tout de même.

Les classes communautaires, pour leur part, m’ont apportée une expérience et une leçon de vie inoubliable. Les élèves étaient tous de jeunes adultes qui ne souhaitaient qu’une chose : en apprendre le maximum sur le français et sa culture. Les cours étaient constamment vivants car les élèves voulaient principalement s’exercer à l’oral à travers des dialogues, des chansons ou des jeux.

Nous avons été de nombreuses fois invités par ces derniers, qui souhaitaient nous faire visiter leur université, ou encore manger un soir avec nous (le tout en pratiquant le français bien sûr ! ).J’ai gardé de nombreux contacts parmi ces élèves, et je suis également fait beaucoup d’amis.

Je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup voir le coordinateur local, souvent en déplacement, mais de nombreux coordinateurs étaient disponibles au centre en cas de problème.

Mission de bénévolat Louis Hanoï Vietnam GlobalongJe n’ai eu besoin de ces derniers juste pour clarifier mon jour de départ du centre, et pour demander un jour de « congé » pour partir à Sa Pa.

Je pense que cette expérience va me permettre d’être plus ouvert : j’ai découvert des gens d’une simplicité et d’une curiosité sincère qui m’ont beaucoup appris.

Lors de mon retour, j’ai d’abord eu à faire face à un dur retour à la réalité à l’aéroport Charles de Gaulle, après que le retard de mon avion m’empêche de prendre mon train et me fasse patienter 4 heures dans l’aéroport. J’ai bien sûr été ravi de retrouver mes proches, mais la nostalgie de mon séjour à mis du temps à passer.

Je conseille aux futurs participants de ne pas avoir peur de partager des moments avec la population locale, moments qui deviendront probablement leurs plus beaux souvenirs de leur séjour. Je leur conseille également d’oublier certains codes de conduite français pour mieux s’adapter au pays ( au Vietnam, il ne faut pas avoir peur de la curiosité, bienveillante, de la population ! ).

Je conseillerais Globalong à un ami s’il souhaitait participer à une expérience bénévole au plus proche de la population locale.

Louis.

Vous aussi partez en mission avec Globalong au Vietnam en cliquant ici !

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations à l’adresse info@globalong.com

Découvrez plus de photos du Vietnam ici !

Les commentaires sont fermŽs !

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire