Témoignage de Brian, bénévole au Cambodge avec GlobAlong.

Aide aux enfants démunis - GlobAlong Bonjour, je m’appelle Brian, je suis parti en bénévolat au Cambodge car je souhaitais donner un peu de mon temps à une cause qui en valait la peine, ainsi que découvrir une culture et un pays différent.

On a bénéficié d’un suivi personnel et très attentif à nos interrogations et à nos besoins, on a pu partir en confiance grâce à GlobAlong.

L’organisation avec laquelle on travaillait nous a organisé une première journée d’introduction à la culture cambodgienne, aux us et coutumes, puis nous a expliqué ce à quoi nous devions nous attendre dans nos projets respectifs par des powerpoints et des présentations orales claires et assez utiles, avec quelques rudiments de khmer.

Nous étions avec la plupart des autres volontaires dans une auberge et nous nous rendions tous les jours à l’orphelinat, où nous donnions 2h de cours le matin (à des orphelins et des enfants du quartier, entre 7 et 8 ans) puis 2h de cours l’après-midi (seulement aux orphelins, d’âges différents).

Bénévolat international dans des orphelinats au Cambodge- GlobAlong Nous étions placés dans un des orphelinats les plus démunis de la capitale, l’organisation était assez libre et nous avions rarement les mêmes groupes.

Je vous conseillerais de visiter Posh Nosh (20A, St.123 à Phnom penh), à ne pas louper, une boulangerie/patisserie/sandwicherie qui vend des produits comme à la maison ! Le Grand Sihaounkville Hotel est très sympa pour un week-end sur la côte.

Vivre à la maison des volontaires nous a permis de nous faire un vrai groupe d’ami avec qui on partait en week-end, un des meilleurs aspect du séjour !

En plus d’une expérience pratique avec des enfants et d’une immersion dans une culture et l’apprentissage d’une langue différente, cette expérience m’a surtout offert une perspective nouvelle sur le monde, de comprendre un peu mieux plus ce que c’est de vivre sans les commodités auxquelles on est habitués.

Je n’ai pas eu trop de mal à rentrer chez moi, Mission humanitaire au Cambodge avec GlobAlong partagé entre nostalgie et joie de retrouver son petit confort.

Pour le même type de projet que nous, l’enseignement à des enfants jeunes sans bases d’anglais, il nous aurait été utile de réfléchir à l’avance à la forme de nos cours. Nous étions dans un contexte assez particulier avec peu d’assistance, mais je pense tout de même que réfléchir à la forme et au contenu des cours à l’avance serait d’une grande aide.

Brian.

Pour découvrir plus de photos du Cambodge,cliquez ici !

Pour découvrir les programmes au Cambodge cliquez ici !

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations à info@globalong.com

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire