Témoignage d’Élodie, adhérente de l’association GlobAlong et bénévole au Cambodge

Je souhaitais découvrir une nouvelle culture et me rendre utile auprès des populations les plus démunies, quitter le confort européen et découvrir ce qu’il se passe à l’autre bout de la planète.

Je conseillerais l’association Globalong pour leur fiabilité et le côté relationnel.

Sincèrement pour moi, il n’y a rien à améliorer : le guide envoyé par mail sur le pays est très complet, la réactivité pour la réponse aux mails est excellente et l’on sent que vous êtes à l’écoute des attentes des volontaires 🙂

La période d’introduction au Cambodge s’est très bien déroulée !
Mei et Sreng sont des personnes très accueillantes, calmes. Elles représentent bien la culture et l’image du pays !

J’ai été surprise au début de ma période de bénévolat car ma fonction fût uniquement prof d’anglais (donc quand on n’a pas de diplôme dans ce milieu, les débuts sont difficiles/chaotiques).

Normalement, je devais faire d’autres tâches plus variées mais cela nous apprend à nous adapter
Le soir, j’apprenais le cours que je ferais le lendemain aux enfants (je ne suis pas très bonne en anglais et certains commençaient à avoir un bon niveau).

Le vendredi était la journée « activités », donc pas de cours et place à la créativité pour occuper les enfants (sans presque aucun moyen matériel : pas de jardin, que des feuilles et des crayons).
Mais j’ai relevé le défi et je pense même l’avoir réussi !

La directrice de l’orphelinat était adorable, très à l’écoute et prenait son rôle et son métier très à cœur !

Mes 2 colocs dans la chambre de la maison des volontaires étaient super
, nous allons garder le contact après la mission car le feeling est très bien passé entre nous !

J’ai pu faire des excursions pendant mon temps libre !
Inévitablement, j’ai visité les fameux temples d’Angkor à Siem Reap et ensuite, une petite ville en bord de la plage nommé Kep : très charmante et reposante !

Cette expérience me servira à l’avenir à m’adapter plus facilement aux situations, à relativiser les problèmes de la vie.

Mon retour à la maison a été très dur.
Quitter les enfants est très dur car nous nous attachons forcément à eux et tissons quelques débuts d’amitié. J’ai ressenti une sensation d’abandon.

Le conseil que je donnerais aux futurs participants ?
Mettre tout votre coeur, toutes vos capacités et vos connaissances pour la bonne réussite de la mission car vous êtes le point fort et la source d’inspiration pour les autres là-bas.

Élodie

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter à info@globalong.com

 

 

Découvrez les programmes de bénévolat humanitaire au Cambodge !

Cliquez ici pour voir toutes les photos des bénévoles au Cambodge !

Les commentaires sont fermŽs !

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire