Témoignage de Marie, adhérente de l’association GlobAlong et bénévole en Hongrie

J’avais un stage à faire pour mon école mais je voulais m’engager sur une mission de préférence à l’extérieur.

Je voulais pouvoir aider et pas attendre dans un bureau.

Je m’attendais à pouvoir travailler en équipe en tant que soigneur animalier.

Je conseillerais l’association Globalong parce que le programme était bien organisé, pour leur réactivité, parce que les personnes avec qui on est en contact sont sympathiques et veulent aider.

Pendant la période de bénévolat, j’ai trouvé le groupe de volontaires très sympathique malgré le fait qu’il soit changeant. Les tâches étaient relativement simples mais gratifiantes.

Si on aime les animaux, c’est parfait puisqu’il est simple d’être en contact avec eux : vous pouvez prendre le temps de vraiment vous en occuper et pas juste vous arrêter pour déposer un bol d’eau ou de nourriture dans leur enclos avant de repartir.

Il est préférable d’être à l’aise autour de tous types d’animaux puisqu’on doit s’occuper de toutes espèces qu’elles soient à poils, plumes ou écailles.

Certains groupes de visiteurs intéressés voulaient en savoir plus sur les animaux et n’avaient pas peur que l’on sorte tous les animaux. Une famille qui avait peur des loups et était terrifiée par les serpents est venue me retrouver au moment de partir pour me remercier pour la visite. Cela est dû au fait que je leur ai demandé de me faire confiance pour sortir les animaux et ils ont eu le courage de les caresser.

Cette expérience m’a permis d’acquérir une très grande autonomie et de développer ma capacité à pouvoir communiquer avec tous types de public malgré la barrière de la langue.

Le retour de mission s’est bien passé, aucun mal à me ré-adapter.

Le conseil que je donnerais aux futurs participants ? Ne pas s’attendre à avoir un planning minute par minute avec quelqu’un qui vous dit quoi faire, il faut être capable de travailler par soi-même c’est à dire savoir déterminer ce qu’il y a à faire et le faire. Il faut savoir travailler en équipe et y trouver sa place. Il est essentiel de pouvoir communiquer en anglais puisque la majorité des membres de l’équipe sont hollandais afin de pas se rabattre sur les autres Français sans créer de liens avec les autres. Vous devez vous attendre à vivre en communauté où tout est partagé et où le rangement et le nettoyage est la responsabilité de tous.

Marie

Pour plus d’informations sur les missions humanitaires ou les stages à l’international, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse :

info@globalong.com

Découvrez le programme de bénévolat sur lequel  Marie s’est engagée !

Découvrez plus de photos de nos adhérents engagés en Hongrie !

Les commentaires sont fermŽs !

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire