Témoignage de Marcela, adhérente de l’association GlobAlong engagée à Madagascar

Mon expérience au centre pour enfants et jeunes en difficulté à Madagascar a été merveilleuse dès le début !

Le jour-même où je suis arrivée, deux petites filles m’ont fait un énorme câlin alors que c’était la première fois qu’elles me voyaient !
C’est à ce moment que j’ai su que j’allais recevoir plus d’amour que je n’allais en donner.
Mais au fond, je me suis rendue compte aussi que cela signifiait un manque d’affection de la part de leur famille et que d’une certaine manière, j’étais là-bas pour une bonne raison.

J’ai rencontré des enfants magnifiques, chacun ayant une histoire différente. Même si c’était très difficile pour moi de communiquer avec eux en raison à la langue (malgache), leur générosité et leur volonté de partager avec moi ont permis une communication venue du coeur.

Le climat, la nourriture et la langue ont été des aspects un peu difficiles pour moi, mais face à tout ce que j’ai vécu, elles sont restées comme des choses très peu importantes.
En fait, elles ont fait partie de mon expérience comme de bonnes choses.
Le fait de manger tous les jours du riz, le fait de ne pas comprendre les enfants quand ils parlaient entre eux et le fait d’avoir très froid dans le continent où l’on pense qu’il fait chaud tout le temps, ont enrichi cette aventure.
Tout cela a signifié sortir de ma vie normale pour comprendre l’existence des cultures extraordinairement différentes.

Le fait de me lever chaque jour motivée pour voir les enfants du centre a été très joli pour moi.
Rien ni personne ne m’a obligée à aller dans un pays se trouvant de l’autre côté du monde.
Cela a été juste mon souhait d’aider, de servir à une société qui en a besoin et j’ai adoré.

Cela a été juste trois semaines, mais ces trois semaines ont changé ma vie !

J’ai eu aussi l’opportunité de partir en voyage et connaître un peu le pays. Les paysages de Madagascar sont incroyables. J’ai vu les très célèbres baobabs et les lémuriens, que l’on trouve uniquement là-bas. J’ai dû traverser le pays, mais cela en a valu la peine.
Madagascar est un pays qui, malgré sa richesse naturelle, a une problématique sociale très forte et c’est pour cela qu’il faut continuer à travailler pour l’amélioration des conditions de ses habitants.

Particulièrement, mon engagement bénévole au centre pour enfants et jeunes en difficulté a été très positif. Il s’agit d’un centre dédié au recyclage et à l’autosuffisance à travers l’agriculture, l’élevage et la vente d’objets faits par les filles du centre. C’est admirable !
En général, j’ai trouvé qu’il s’agissait d’un centre où vraiment la priorité est les enfants.
On ne peut pas nier qu’il y a de choses à améliorer, comme le manque de personnes professionnelles qui s’occupent des enfants handicapés ou des enfants avec de profonds problèmes psychologiques. En tout cas, on voit l’effort qu’ils font pour protéger et prendre soin des enfants. À la fin, la famille sera toujours la seule institution irremplaçable.
Les centres comme celui-ci font le maximum et les bénévoles comme moi doivent continuer à rendre visite aux enfants pour leur donner de l’espoir au milieu de leurs problèmes sociaux.

Les enfants que j’ai rencontrés à Madagascar resteront pour toujours dans mes pensées et mon coeur. Maintenant, c’est l’heure pour moi de travailler pour les enfants de mon pays, la Colombie.

Mes entiers remerciements à l’équipe de Globalong pour m’avoir permis de vivre cette expérience ! Un grand merci !

Cordialement,

Marcela

N’hésitez pas à nous contacter par mail à l’adresse info@globalong.com pour plus de renseignements.

Découvrez les programmes de bénévolat à Madagascar !

Découvrez plus de photos des missions à Madagascar !

Photos non contractuelles

Les commentaires sont fermŽs !

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire