Témoignage de Jennifer, bénévole avec GlobAlong en Afrique du Sud

coucher de soleil en Afrique - GlobAlong Bonjour je m’appelle Jennifer, je suis partie en Afrique du Sud car je voulais améliorer mon anglais et avoir une première expérience dans le volontariat.

Si une personne n’est jamais partie seule à l’étranger et souhaite faire du bénévolat, Globalong, est pour moi, un bon moyen de commencer, car nous sommes bien encadrés tout au long du séjour.

J’ai commencé mes cours d’anglais dans une classe où nous n’étions que quatre, ça me convenait totalement.

apprendre l'anglais en Afrique du Sud - GlobAlong Par la suite, on a vu d’autre étudiants de pays différents arriver dans la classe.

J’ai demandé à la directrice de l’école, de changer de bénévolat. A plusieurs reprises, elle m’a demandé si j’étais sûre de moi, car le trajet que j’allais devoir faire tous les jours allait être long, très long, et que je devrais faire attention car le refuge se trouverait près de townships.

J’ai donc fait mon volontariat dans un refuge pour chiens et chats à Hout Bay.

Petit chien en afrique du Sud dans le refuge - GlobAlongLe premier jour, j’ai eu l’impression que personne n’était au courant de ma venue… J’ai proposé mon aide, on m’a mise à la vaisselle, ce que j’ai fait.

Une fois ma tâche terminée, j’ai insisté auprès des employés pour proposer mon aide. Ce jour-là, un énorme incendie s’est produit au township qui se trouvait juste à côté du refuge. Nous avons donc reçu pleins des animaux touchés, blessés par l’incendie.

Les dons de linges, de bidons d’eau, de nourritures pour chiens et chats mais aussi pour ravitaillement pour les chiens du centre - GlobAlongles sinistrés n’ont pas tardé à arriver en masse. J’ai, grâce à cette catastrophe (si je peux dire…), pu m’intégrer à l’équipe, en prenant quelques initiatives (rangement de conserves, de bidons d’eau…).

Après cette semaine, je pense que l’équipe m’a prise au sérieux, et a dû sentir que j’étais là pour les aider et pas pour faire de la figuration !!!

Je n’ai rien lâché, je suis venue tous les jours (hors weekends et jours fériés), de 8h30 à 15h, et même lors de certains jours de grève de bus !!!

Nettoyer les litières à chats - GlobAlong Je prenais mon travail très au sérieux (même la vaisselle des gamelles tous les matins !!!). Je devais nettoyer les boxes à chats, les nourrir.

Quelques fois, je promenais des chiens. J’ai pu assister le vétérinaire lors de la vaccination de chatons. Par la suite, je me suis ensuite sentie totalement intégrée à l’équipe, j’ai pu créer des liens d’amitiés avec certains des employés et me suis attachée aussi bien à eux qu’aux animaux dont je m’occupais tous les jours. Le dernier jour de volontariat, a été pour moi, très émouvant. Je n’oublierais pas cette première expérience de bénévolat.

jeux et excursions pendant le week-end - GlobAlongIl y a un tout petit parc aquatique (2 toboggans) à côté de la plage à Muizenberg. Nous y sommes allés avec la famille. J’étais la seule adulte à faire du toboggan, j’étais entourée d’enfants âgés d’environ de 8 à 12 ans !!! Mais ça été un très bon moment, je me suis éclatée !!! Il y a Table Mountain (à faire), c’est incontournable !!! J’ai pu nager avec des otaries avec Bucket List.

J’ai fait des rencontres intéressantes. Tout d’abord, les employés du refuge, qui ont mis du temps à m’intégrer à leur équipe mais une fois faite, m’ont appris beaucoup de choses sur le travail dans un refuge… J’ai même pu apprendre quelques mots de Khosa!!! Je discutais pratiquement tous les jours avec un employé de l’hôtel où travaillait ma maman d’accueil et où je devais la rejoindre pour rentrer ensuite à la maison.

J’espère sieste à midi - GlobAlongque cette éxpérience m’apportera un plus dans mon CV pour ma futur réorientation professionnelle. J’ai tout de même été heureuse de pouvoir revoir ma famille et leur raconter mon expérience. Mais j’ai encore du mal à me ré-adapter à la vie « à la française »…

Il faut profiter un maximum du voyage, ne pas se mettre trop de barrières, faire attention certe mais ne pas avoir de préjugé… Rester ouvert!!!

Une fois, je rentrais en à pied à la maison avec Loulou (une chinoise qui vivait dans la même famille). Il n’ y avait encore personne à la maison.

le cobra en plastique en Afrique du Sud - GlobAlong La maman travaillait et le papa était parti faire des courses et allait ensuite chercher son fils de 12 ans à l’école.

Loulou a ouvert le portillon de l’entrée et s’est jetée sur moi en criant « SNAKE! SNAKE! SNAKE! » Il y avait un serpent sur l’allée de la maison qui bloquait le passage…Je suis passé devant Loulou, le serpent ne bougeait pas.

Je me suis retournée, Loulou était déjà passé sur le trottoir d’en face!!!.

Je suis resté un petit moment (10-15 mins) à 1 ou 2 mètres pour le prendre en photo.Population de manchots - GlobAlong Loulou me demanda pourquoi je n’avais pas peur. Je lui répondis que j’avais peur mais que je devais rester auprès pour savoir où il irait s’il bougeait…Je lui décrivais le serpent pour qu’elle puisse vérifier sur son portable s’il s’agissait d’un serpent dangereux….

C’était un COBRA!!! Il y avait un jardinier chez le voisin d’en face, on lui demanda de l’aide, ce que l’on pouvait faire… Il voulait d’abord le voir. Je lui dis que c’était trop dangereux, qu’il s’agissait d’un cobra!!! Qu’il devait rester derrière!!! Je ne voulais pas qu’il se fasse attaquer…

Un phoque à Cape Town - GlobAlongOn avança lentement, doucement vers le serpent. Et là, le jardinier me dit sérieusement: « PLASTIC SNAKE! -No, snake!!! -PLASTIC SNAKE!!! » Je me suis sentie subitement honteuse!!! J’ai pris une branche qui se trouvait par là, et j’ai vérifié…

Effectivement, il s’agissait d’un serpent en plastique!!! Certainement un jouet de Mattew, l’enfant de la famille!!! On a remercié le jardinier avec Loulou et on est rentré à la maison soulagé avec un gros fou rire!!!

N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@globalong.com pour plus de renseignements.

Cliquez ici pour découvrir le programme de langues et bénévolat en Afrique !

Découvrez les photos des bénévoles déjà partis avec GlobAlong !

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire