Témoignage d’Elisa, bénévole avec Globalong au Cambodge

Globalong mission bénévole CambodgeJe suis partie au Cambodge, à Phnom Penh pendant deux mois.

Je suis allée voir les temples d’Angkor Wat à Siem Reap, je suis aussi allée à Kep-Sihanoukville et sur les îles proches de koh rong.

J’ai fait beaucoup de belles rencontres. Quatre belges, qui étaient aussi venue grâce à Globalong, deux autres françaises aussi, ainsi qu’un couple de Toulousains.

Une américaine très très drôle, et une australienne qui travaillait avec moi à l’orphelinat.

Elisa et les enfants bénévole avec Globalong Je voulais que ce voyage m’ouvre l’esprit, je souhaitai avoir une nouvelle expérience, riche en souvenirs et en apprentissage. Apprendre des autres cultures, et puis en pleine reconversion professionnelle, je souhaitais avoir une expérience de travail avec les enfants.

Ma période de cours de langue et d’introduction c’est bien passée dans l’ensemble, même si deux jours me semblent bien trop peu.

En ce qui concerne la période de bénévolat, l’accueil des enfants a été génial et ils ont toujours envie d’apprendre. Ils ont besoin d’attention, mais ils nous le rendent deux fois plus! je n’oublierai jamais ce travail !

Les équipes sur place sont disponibles, personnellement je n’ai eu besoin d’eux que pour des petites questions du quotidien.

Cette expérience m’a sans aucun doute fait mûrir, et j’ai aussi approfondis mon anglais, et été en contact avec une culture bien différente de celle dans laquelle je suis. J’en ressort plus mature et plus calme.

Globalong humanitariat Asie CambodgeLa maison des volontaire et son organisation est parfois à revoir. On nous laisse parfois sans savoir comment vont s’organiser nos journées (le début est difficile, car on a peu d’infos) mais il faut poser des questions.

Je suis rentrée il y a très peu de temps, j’ai du mal à réaliser et j’avoue que je repense déjà à repartir…Le décalage horaire est difficile. Le changement de température et de façon de vivre est difficile aussi ! C’est certain que le Cambodge me manque et continuera à me manquer !

Rien à dire sur les informations que nous avons en France avant le départ.

mission bénévole avec les enfant en Asie Cambodge GlobalongCe qui est peut-être à revoir est l’organisation sur place. Devoir payer les tuktuk tous les jours pour se rendre à son travail peut aussi être un problème. Si on est seul sur son lieu de mission, et que sa mission est loin de notre hébergement, les frais de transport peuvent être élevé c’est dommage.

Mes conseils : Rester calme en toutes circonstances 😉 et savoir se fondre dans la masse, s’habiller presque comme la population locale, pour ne pas faire d’envieux et mieux s’adapter 🙂

Pour le Cambodge, être bien au courant des conditions d’hygiène là-bas, car c’est vrai que parfois c’est déroutant, ce n’est pas propre, et il faut faire attention à la nourriture et eau, de façon à ne pas être malade ! Ouvrez-vous aux autres volontaires, même si nous ne venons pas du même pays, nous sommes ici pour la même chose, donc on doit pouvoir se soutenir et partager de beaux moments ensemble.

Je conseillerai tout à fait GLOBALONG à un ami.

C’est sérieux et suivi, bien sûr il y a toujours des petits inconvénients mais comme partout ! Comparé aux nombres de points positifs , ce n’est pas important 🙂

Je n’ai rien d’autre à ajouter à part : Merci beaucoup Sophie!

Elisa.

Pour découvrir plus de photos du Cambodge, cliquez ici !

Pour découvrir les programmes au Cambodge cliquez ici !

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations à info@globalong.com

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire