Globalong togo (3)Selon le vice-secrétaire général des Nations Unies, Jan Eliasson, la culture a une forte influence sur le développement durable.

« La culture dans un sens plus profond peut avoir une forte influence sur le développement durable. Une approche transformative en matière de développement consiste à adopter des modes de vie qui ne pèsent pas trop sur les ressources de la planète, et qui permettent aux personnes vivant dans le dénuement et la pauvreté de répondre à leurs besoins de base », a dit M. Eliasson dans un discours prononcé lors d’un débat thématique de l’Assemblée générale des Nations Unies sur la culture et le développement.« La plupart des sociétés, en particulier celles avec des populations autochtones, ont un patrimoine culturel qui nécessite la solidarité avec la nature. Nous avons besoin d’être en paix avec la nature, ce qui nécessite la préservation des ressources. Partir en mission de bénévolat en Afrique avec GlobalongCes valeurs sont à la base du développement durable », a-t-il ajouté.

Cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut observer la culture comme un objet statique. La culture est dynamique et se développe et s’adapte selon les cultures.

« Et nous ne devons pas permettre qu’on utilise la culture comme une excuse pour saper le développement. Par exemple, cette Assemblée a appelé à juste titre à la fin de la mutilation génitale féminine, qui est malheureusement encore une tradition dans plusieurs pays.Cela est essentiel pour la réalisation de notre vision d’un monde exempt de violence contre les femmes –ce qui est essentiel pour le développement et indispensable pour une vie digne pour tous », a-t-il ajouté.

Le rôle des femmes dans la culture et dans l’avenir des pays en voie de développement est indéniable et de plus en plus important.

D’autant plus que le participation des femmes Eco volontariat avec Globalong en Afriqueà la vie politique continue à progresser, bien que des « plafonds de verre » existent toujours entre les femmes et les postes à haut niveau.

« Chaque élection est une occasion importante de faire progresser la participation des femmes parmi les électeurs et les candidats », a déclaré le Directeur exécutif adjoint d’ONU-Femmes, John Hendra, dans un communiqué de presse.

« Les femmes sont maintenant plus nombreuses en politique et elles pèsent davantage sur l’agenda politique à des niveaux élevés. C’est indéniable. Mais pas au niveau le plus élevé », a indiqué le Secrétaire général de l’UIP, Anders Johnsson. « Certaines dirigeantes ont réussi à crever le plafond de verre dont les femmes étaient prisonnières, grâce à leur vision personnelle et leur volonté politique. Elles ont prouvé l’importance capitale du leadership politique pour amener le changement. Il nous faut maintenant davantage de dirigeantes qui fassent preuve du même courage politique. »

Vous pouvez aider les femmes à changer leur position sociale lors d’une mission de bénévolat.

source: www.un.org

Contactez nous à info@gloablong.com

Découvrez nos photos

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire