Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire » Jour Zéro : la crise de l’eau dans la région du Cap s’intensifie ! Ce que vous pouvez faire pour aider…

L’Afrique du Sud est un pays où le manque d’eau est un problème sensible qui ne date pas d’hier. La situation actuelle est cependant devenue tellement grave que l’on parle de la pire sécheresse du siècle et que les autorités locales commencent à envisager des mesures drastiques de restriction d’eau (dans la ville du Cap et ses alentours, principalement).

Ces restrictions touchent, en premier lieu, les habitants de cette région mais également les nombreux visiteurs internationaux qui affluent et doivent être informés des mesures de restrictions d’eau avant leur arrivée.

La ville du Cap a été décrite comme la plus belle ville du monde par les lecteurs du Telegraph (un journal britannique) le mois dernier, et ce, pour la deuxième année consécutive !

Il est donc indispensable que tout le monde se mobilise pour préserver l’eau, cette ressource rare et précieuse, au maximum… et au plus vite.

Les autorités locales encouragent les visiteurs à découvrir le pays (les autres régions, comme la Route des Jardins, étant moins touchées) mais tirent la sonnette d’alarme
quant aux mesures à respecter.

Les barrages sont presque à sec (ne contenant plus que 16% d’eau utilisable) et s’il ne pleut pas et que les réserves d’eau de la ville atteignent un niveau trop bas, on n’aura plus accès à l’eau courante.

Cet événement inédit et terrifiant, connu sous le nom de Day Zero (le « Jour Zéro »), pourrait arriver plus tôt que prévu.
On envisageait cette possibilité d’ici à quelques mois.
La date du 22 avril 2018 avait été annoncée mais, au vu de la pénurie d’eau actuelle, le « Jour Zéro » pourrait être fixé au 18 mars 2018. Dans moins de 2 mois…

L’eau du robinet serait alors impropre à la consommation pour des raisons sanitaires, d’ici à ce que les réservoirs d’eau de la ville se remplissent. De l’eau en bouteille pourrait alors être distribuée à la population afin d’assurer les besoins vitaux de tous (hydratation et hygiène). L’activité du pays continuerait malgré ces restrictions strictes : l’activité économique (notamment dans les milieux de l’hôtellerie et de la restauration, qui prennent déjà des mesures depuis des mois pour assurer un service de qualité tout en sensibilisant les visiteurs du monde entier à la crise de l’eau sud-africaine), les services de santé et d’urgence seraient maintenus.

Les restrictions prévues pour le « Jour Zéro » peuvent donner l’impression que l’on est en train de vivre une expérience tirée d’un livre de science-fiction. Malheureusement, la crise de l’eau est devenue une réalité dans de nombreuses régions du monde.

La région du Cap vit cette crise de façon plus extrême mais les conséquences du réchauffement climatique touchent de nombreuses autres régions du monde, comme la Californie.

L’éventualité d’un « Jour Zéro » nous rappelle que nous avons tous une responsabilité en matière d’écologie : la responsabilité de préserver les ressources naturelles qui sont à notre disposition, où que l’on soit, mais particulièrement quand nous visitons des pays touchés par des phénomènes de pénurie et dont les populations locales font des efforts au quotidien pour tenter de limiter les dégâts.

En tant que bénévoles ou volontaires internationaux en Afrique du Sud, vous avez la responsabilité de faire tout votre possible pour utiliser le minimum d’eau nécessaire à vos besoins vitaux.

Les Sud-Africains ont pour directive d’utiliser moins de 87 litres d’eau par personne et par jour. A titre d’exemple, 15 litres d’eau représentent une minute passée sous la douche ou une chasse d’eau des toilettes.

Il est indispensable que vous restiez bien hydraté(e) mais vous pouvez veiller à :

  • réduire au minimum le temps que
    vous passez sous la douche

    (2 minutes maximum par personne et par jour)
  • ne pas laisser couler le robinet quand vous vous lavez les mains et que vous vous brossez les dents
  • ne pas systématiquement tirer la chasse d’eau quand vous utilisez les toilettes
  • attendre d’avoir suffisamment de linge à laver pour faire une machine
  • etc.

Ces gestes du quotidien contribueront à faire une réelle différence. Si tout le monde s’y met, peut-être pourra-t-on éviter le redouté « Jour Zéro » !

Merci pour votre engagement !

L’équipe de GlobAlong

Découvrez des astuces pratiques pour limiter votre consommation d’eau !

Participez à un programme de volontariat humanitaire en Afrique du Sud et faites une différence dans la vie des populations locales !

Découvrez les témoignages des participants aux missions de volontariat humanitaire !

Découvrez les missions de volontariat en Afrique du Sud en photos !

GlobAlong en vidéos !

Tout savoir sur l’Association GlobAlong

Sources :

Article du Telegraph (en anglais)

Informations de l’association FEDHASA, association sud-africaine des métiers de l’hôtellerie (en anglais)

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire