« Les sages-femmes donnent l’exemple en offrant des soins de qualité »

C’est le thème qui a été choisi pour célébrer, ce samedi 5 mai 2018, la Journée Mondiale de la Sage-Femme.

En effet, depuis plus de 15 ans, cette journée est dédiée à l’un des plus beaux métiers du monde : le métier de « donneuse de vie ».

Professionnelle de santé indispensable, à l’issue d’une formation de 5 ans en France, la sage-femme peut exercer en milieu hospitalier, en clinique… ou à domicile !

La sage-femme accompagne la femme enceinte tout au long de sa grossesse, pendant l’accouchement mais également après la naissance du bébé : elle veille à la santé maternelle et néonatale mais également au bien-être émotionnel de la mère et de son nouveau-né, à ce moment qui porte une signification profonde dans la vie des familles.

Autrefois réservé exclusivement aux femmes, le métier de sage-femme est devenu mixte en France en 1982.
La profession compte seulement 1% d’hommes.

A noter : le masculin de sage-femme, c’est maïeuticien (pas sage-homme) !

Les sages-femmes dans le monde

On estime à 73 le nombre de pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine affectés par un nombre extrêmement insuffisant de sages-femmes.

Dans certains de ces pays en voie de développement, près de la moitié des femmes accouchent seules, chez elles, sans aucune assistance médicale.

C’est souvent le cas en Afrique subsaharienne, où près de 180 000 femmes meurent chaque année faute de soins basiques pendant leur grossesse ou lors d’un accouchement. Or, la plupart de ces décès pourraient être évités grâce à l’intervention d’une sage-femme !

La campagne Stand Up for African Mothers est née de cette problématique.

L’objectif est de former 15 000 sages-femmes africaines, afin de réduire la mortalité maternelle dans ces pays.

Dans certains pays d’Amérique Latine comme l’Equateur, par exemple, médecines occidentale et traditionnelle se côtoient : le chaman et la partera (la sage-femme traditionnelle) ont chacun un rôle bien défini à jouer lors de l’accouchement, afin de rétablir une harmonie spirituelle et physique.

Votre stage médical à l’international

En participant à une mission de volontariat médical à l’étranger, vous aurez une opportunité en or d’apprendre des techniques médicales différentes, transmises de génération en génération, de voir cohabiter médecine occidentale et médecines alternatives.

Le fait d’adopter une approche interculturelle en médecine vous enseignera beaucoup de choses… que l’on ne peut apprendre que sur le terrain !

Effectuez votre stage de sage-femme en Tanzanie !

Effectuez votre stage de sage-femme en Equateur !

Effectuez votre stage de sage-femme au Pérou !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse info@globalong.com.

Participez à un stage ou à un programme de bénévolat à l’international !

Découvrez les missions en photos !

Découvrez les témoignages des bénévoles !

GlobAlong en vidéos !

Tout savoir sur l’Association GlobAlong

La Charte du volontaire international

Sources : www.amref.fr

Photos non contractuelles

Laissez un commentaire

*

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire