Elise : Programme de recherche et de conservation des requins baleines en Tanzanie – du 31/01/2022 au 27/02/2022 :

Je souhaitais pouvoir m’immerger dans un pays, seule, sur un programme original et authentique. J’avais du temps que je souhaitais occuper utilement. Je voulais également découvrir de nouvelles personnes, un nouveau pays et pratiquer l’anglais. Le stage qui m’a été proposé a été incroyable. Je me suis sentie très à l’aise et bien intégrée. Globalong regroupe plusieurs stages dans des domaines variés, dans des pays du monde entier. Il y a beaucoup de choix et beaucoup de stages intéressants.

Une expérience incroyable !

De belles rencontres, un stage hyper intéressant et des tâches variées. On peut vraiment voir les requins baleines tous les jours si la saison et les conditions climatiques le permettent. Immersion totale en anglais. Gros coup de cœur pour la Tanzanie. Etant donné qu’on dort dans l’hôtel où les touristes sont, j’ai rencontré pleins de touristes du monde entier, j’ai passé des heures à discuter avec eux et on a même fait des excursions ensemble. Le staff est également incroyable ! Les Tanzaniens sont d’une gentillesse inqualifiable.

Mon regard a changé sur l’Afrique ! J’ai été baigné dans le monde de l’anglais, ce qui m’a obligé à parler exclusivement cette langue. Je suis beaucoup plus à l’aise désormais. J’ai partagé des moments forts avec certaines personnes. Les Tanzaniens se sont confiés à moi. J’ai vraiment pu échanger avec eux. Je me sens plus tolérante et plus ouverte d’esprit que jamais. N’ayez pas peur de parler en anglais, même si vous n’êtes pas très bon. Avec le temps et les discussions, vous progresserez très rapidement !

N’ayez pas peur de voyager et de faire des choses seule ! L’expérience individuelle est tellement valorisante. Lorsque vous êtes seule, vous allez plus à l’encontre de l’autre. J’ai réalisé l’ascension du Kilimandjaro, seule, avec mon guide et son équipe. Et c’était juste incroyable. Je n’ai pas de mots pour décrire ce que j’ai vécu et ressenti.

Voici quelques expériences que j’ai adorées : 

– Plonger en apnée à 18 mètres de profondeur 

– Faire l’ascension du Kilimandjaro seule 

– Nager avec un requin baleine pendant 2 heures sans jamais s’arrêter

– Me faire des amis parmi les Tanzaniens

– Avoir des fous-rires mémorables avec eux malgré la barrière de la langue

– Avoir été heureuse pendant ce voyage

Chloé : Programme de conservation marine aux Maldives du 01/07/2021 au 29/07/2021 

Je suis partie dans le cadre de mon stage de 1ère année à l’école d’ingénieur ITECH, je devais réaliser une expérience à l’étranger dans le but d’être immergé dans une autre langue que le français. J’attendais de cette expérience la découverte d’une nouvelle culture, d’un mode de vie différent et de m’améliorer sur mon anglais. On est bien encadré, écouté et conseillé que ce soit avant de partir ou une fois en mission. Le coordinateur nous a aidé pour nous faire découvrir l’île, nous montrer les bons magasins, s’occuper de nous changer l’argent, faire le lien avec le boss de l’ONG, commander les repas et d’organiser les excursions.

La biologiste nous a montré le centre, les différents bassins des tortues avec la particularité de chaque tortue et comment elles sont soignées et nourries. Elle nous a également montré des présentations PowerPoint sur les tortues du centre, les tortues en général, les coraux en général, le travail qui est fait au centre pour les coraux et une présentation sur les dangers de l’océan soit les poissons à éviter, les courants… Cela s’est bien déroulé, je pense m’être bien adapté, avoir bien compris le fonctionnement du centre. La biologiste nous disait quoi faire puis on le faisait quelques fois avec elle, d’autres fois sans elle, ça dépendait du travail qu’il y avait au centre. Nous avons visité les îles de l’atoll Lhaviyani comme Vavvaru, Dhidhdhoo et Dhiffushimaidhoo. Nous y sommes allés avec le bateau de l’ONG.

Dans les îles, rien ne presse, tout ce qui prend 1 jour en France représente 3 jours là-bas, j’ai dû alors apprendre ce qu’était la patience. Ce point me servira certainement à l’avenir. Réussir à s’adapter à un autre pays, une nouvelle culture et à relativiser lorsqu’on a un coup de mou sont également des points qui me serviront. Lorsque nous sommes allés visiter l’île Dhiffushimaidhoo, nous avons traversé une mini jungle très humide pour arriver dans un lagon. Le boss de l’association s’est trompé plusieurs fois de chemin, nous nous sommes perdu dans la jungle !! Mais, nous avons fini par trouver le lagon.

C’était magnifique, l’eau était à 20 cm au-dessus du sable. Nous avons vu des bébés raies et des bébés requins à pointes noires. L’eau était claire et le paysage était un paysage de rêve ! Nous avons fait du snorkeling pour essayer de voir les raies et les requins de plus près, mais en vain. L’eau était si chaude, nous avons fait plein de photos et vidéos. Pour le repas, le boss et ses collègues ont préparé le repas eux-mêmes, des noodles et du poisson. Le poisson était délicieux mais les noodles étaient trop epices, impossible d’en manger… le boss, nous a dit que pour ne pas sentir les epices il fallait aller manger dans l’eau de la mer. C’est ce qu’il a fait !

Pour faire la vaisselle, c’était avec le sable et l’eau de la mer ! Incroyable, je n’avais jamais vu ça ! Après le repas le boss a décidé d’explorer un endroit, une forêt de palmier où se trouvait un lac de boue !! Oui, un lac de boue, là où les cochons se baignent !! Au départ je ne voulais pas y aller, mais au final à être là autant profiter au maximum ! Nos pieds touchaient des choses un peu bizarres, je ne sais pas ce que c’était mais la boue était si chaude, peut-être 40-45⁰C. C’était agréable et bizarre en même temps. Quelle expérience exceptionnelle. Ce jour-là a été le jour que j’ai préféré, c’était inattendu et incroyable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *