Votre voyage approche, vous vous demandez ce que vous devez emporter dans votre trousse médicale ?

Voici quelques conseils pour ne rien oublier !
Le mieux c’est d’anticiper !
Il n’existe pas de trousse de voyage type ! 

Prendre en considération certains éléments :

  1. Votre destination (selon le lieu « la campagne » ou « la ville »), les conditions d’hygiène notamment si vous êtes situé en zone « rurale » ou en zone « urbaine ». En effet, selon le lieu, les conditions d’hygiène peuvent être différentes voir précaires, l’accès aux soins médicaux peut être par conséquent plus difficile et compliqué.
  2. L’organisation de votre voyage, s’il est « touristique » ou « professionnel », en groupe ou individuel, organisé ou de type « sac à dos – aventure ».
  3. La période de l’année de votre séjour, saison sèche ou humide ainsi que sa durée, la période climatique étant déterminante !
  4. Les conditions de l’hébergement, effectivement la qualité de votre hébergement va être déterminant. (moustiquaire existante ou pas …).

Il est vivement conseillé avant votre départ :

  • souscrire une assurance rapatriement sanitaire. (mentionnant noir sur blanc  la prise en charge des frais médicaux ainsi que les frais de rapatriement.). En effet, dans certains pays l’avance des frais médicaux peut s’avérer très coûteuse voire exorbitante, votre assurance vous permettra de ne pas avoir de mauvaises surprises.
  • détenir la carte européenne d’assurance maladie, si votre séjour a lieu dans la zone européenne.  (vous pouvez faire la demande en ligne sur www.ameli.fr).
  • être en possession (si vous souffrez d’une maladie récurrente et chronique) d’un compte-rendu médical. (en anglais).
  • se munir de sa carte de groupe sanguin  ainsi que du carnet de vaccinations international pour les destinations qui sont hors de l’Union Européenne 
  • consulter votre dentiste (en particulier si vous souffrez de problèmes dentaires cycliques ; Une rage de dent à l’autre bout du monde peut être très handicapante !

Les vaccinations :

Plusieurs vaccinations peuvent être obligatoires, c’est pourquoi il est conseillé dans un premier temps, de se rapprocher de son médecin traitant afin de vérifier si tous vos vaccins (selon le calendrier vaccinal) sont à jour.

Pour les autres vaccinations, leur réalisation dépend de :

  • du pays des obligations administratives.
  • des risques sanitaires sur place au moment où vous partez.

Il est vivement conseillé pour une efficacité maximale du ou des vaccins, 4 à 6 semaines avant votre départ, de réaliser les vaccinations requises, deux solutions s’offrent à vous, consulter votre médecin traitant ou prendre rendez-vous dans un centre de médecine tropicale.

Pour traiter les lésions bénignes et palier aux risques, ayez le nécessaire !

 La trousse des premiers soins :

  • un désinfectant hydro-alcoolique pour se désinfecter les mains à utiliser et à appliquer régulièrement et à renouveler lorsque vous fréquentez  les lieux où il y a une forte concentration de personnes… (aéroports, lieux touristiques …).
  • des compresses et de l’adhésif de type « sparadrap »  ou des pansements stériles pour gérer
    les « bobos » du quotidien :  coupures, écorchures…
  • des dosettes de sérum physiologique (à dosage unique) en cas  d’affections oculaires dues au soleil, à la poussière.
  • une crème pour prévenir et soulager les effets  des coups de soleil éventuels (protection indice à 50 et plus) et crème apaisante après solaire ou plus spécifiquement contre les brûlures occasionnées par le soleil.
  • un bandage (en cas d’entorse mais aussi pour maintenir un pansement) et une épingle de sûreté pour l’attacher ;
  • une pince à épiler pour enlever les échardes
    (épines d’oursins …)
  • une paire de ciseaux ;
  • un thermomètre (contrôle en cas température corporelle)
  • vous voyagez en avion pour éviter les désagréments des jambes lourdes et voir même des risques de Phlébites, prévoir des bas ou chaussettes de contention ;
  • des préservatifs de norme NF (pour prévenir les infections sexuellement transmissibles ou « IST »).
  • Mesdames pensez à prendre des protections hygiéniques (en effet, dans certains pays,
    il est très difficile d’en trouver !).

Les médicaments dits « de confort » :

Un conseil : prenez les médicaments que vous connaissez, notamment concernant la posologie et que vous avez l’habitude d’utiliser pour ne pas avoir de mauvaise surprise, notamment en cas d’intolérance.

Prenez un stock important, pour ne pas être pris au dépourvu ! En effet, un voyage peut se prolonger indépendamment de votre volonté.

Les médicaments contre le paludisme (si vous ne les supportez pas, vous pouvez en alternative, veillez à vous prémunir contre les piqûres, en appliquant des répulsifs en crème ou spray et porter des vêtements longs) ces mêmes répulsifs (en lotion) peuvent s’appliquer en rinçage sur les vêtements et en application sur le corps, ce qui permet une protection maximale contre les moustiques.– Les médicaments contre les diarrhées

Un pansement gastrique, utile en cas de gastro-entérite, de douleurs d’estomac. 

Pensez aux comprimés à sucer, ils sont la plus facile à transporter et l’administration est facilitée.

Des antiacides gastriques occasionnés par le changement d’alimentation (épices…)

Un anti-vomitif, particulièrement apprécié en cas de gastro-entérite.

Un antalgique simple, par exemple à base de paracétamol

Un anti-allergique : les allergies sont fréquentes, elles peuvent êtres dues aux végétaux, pollens, acariens…
Un antispasmodique est indispensables pour calmer les douleurs abdominales…

Médicaments en cas de mal des transports : des médicaments existent pour éviter ce genre de désagrément, votre pharmacien mais également votre médecin sauront vous conseiller.

NB : les contrefaçons pharmaceutiques sont très répandues dans les pays en développement, mieux vaut éviter d’en acheter.

A noter :

Préférer les gélules et comprimés ou médicaments dont l’administration sublinguale, aux médicaments à dissoudre ou effervescent – Pas de suppositoires pour éviter qu’ils ne fondent.

– Les lentilles de contact en pays chaud et sec sont fortement déconseillés (risque d’atteinte cornée) prévoir 2 paires de lunettes.
– Les vaccins antivenimeux ne sont pas nécessaires, pour les morsures de serpents,  leur efficacité n’est pas prouvée, et surtout, leurs effets secondaires peuvent être graves, (différentes allergies).
– Eviter d’utiliser des boules « Quiès » en effet, selon le climat et notamment « chaud », les risques d’otite externe peuvent se développer, les bâtonnets en mousse  sont plus adaptés.
– Les lotions ne sont pas recommandées, eaux de toilette alcoolisées (dessèchent la peau, et sont source d’attirance pour différents insectes).
– Les produits de maquillage sont déconseillés, ce type de produits combiné au soleil et à l’humidité peut donner des brûlures ou différentes réactions…

Vous voilà désormais prêt pour apprécier pleinement votre voyage !
Retourner sur la page d’accueille de l’association Globalong.
 

Sources :  améli.fr – France diplomatie – site de l’institut pasteur de Lille.

 

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire