Le saviez-vous ?

Pays d’Amérique centrale connu pour ses plages, ses volcans et sa biodiversité,

le Costa Rica est le pays le plus écolo du monde !

Au centre des discussions : son utilisation quasi exclusive des énergies renouvelables……

Le Costa Rica montre l’exemple en matière de développement durable !

D’après un rapport du Centre National de l’énergie datant du 18 Novembre 2017, le Costa Rica vivait depuis 300 jours grâce à de l’électricité provenant à 100% d’énergies renouvelables (hydro-électrique, éolienne, géothermique, solaire ou même biomasse).

2017 vient pulvériser le record de l’année 2016 durant laquelle le pays a vécu 250 jours grâce à l’électricité verte, remplissant ainsi l’objectif des Costaricains de protéger les ressources naturelles du pays et de s’impliquer davantage dans le développement durable.

Il faut dire aussi que le pays possède des avantages naturels indéniables, dont trois ressources principales : l’eau, la chaleur de la Terre et le vent.

Grâce à de grandes forêts étendues qui favorisent l’absorption du carbone, grâce à une activité volcanique qui favorise la géothermie ou encore grâce à une eau abondante qui apporte un grand potentiel hydroélectrique, le Costa Rica peut s’appuyer sur ses richesses naturelles pour produire une énergie favorable à la lutte contre le réchauffement climatique.

De plus, le pays ne possède que très peu d’industries majeures, ce qui limite les besoins en énergie de la population.

Mais qu’est-ce que le Costa Rica a mis en place pour atteindre ses objectifs éco-responsables ?

Au niveau hydraulique, le pays a inauguré en 2016 l’usine hydroélectrique la plus puissante d’Amérique centrale (300MW).

Concernant la géothermie, comme le pays bénéficie d’une activité volcanique importante, une demi-douzaine d’usines électriques ont vu le jour sur les flancs du volcan de Miravalles, captant la chaleur par des puits profonds de plus de 1 600 mètres, assurant aux entreprises une capacité de plus de 160 MW.

Le Costa Rica possède aussi des parcs éoliens dans les montagnes et l’énergie solaire est en croissance mais ne comble qu’une très petite part de la production électrique à l’heure actuelle.

Suivons l’exemple du Costa Rica !

Il serait plus ou moins difficile d’appliquer le modèle costaricain à d’autres pays du monde dont la production d’énergie est largement supérieure.

En outre, de nombreux pays reposent toujours en grande partie sur les énergies fossiles.

Mais nous pouvons toujours nous en inspirer et modifier notre mode de vie – à l’échelle individuelle ou nationale – afin de lutter contre la pollution, le gaspillage et d’encourager la conservation des ressources naturelles de notre pays, où que nous vivions.

Chacun d’entre nous peut dès aujourd’hui d’apporter sa pierre à l’édifice et participer au maintien de la politique globale de lutte contre le réchauffement climatique.

Si vous souhaitez vous engager à l’international, vous pourriez participer à une mission d’éco-volontariat !

Cette solution solidaire vous offre l’opportunité de soutenir une ONG locale dans leur préservation de parcs nationaux.

Découvrez le Costa Rica autrement tout en protégeant l’environnement et en apprenant de ce pays novateur en matière d’écologie !

 

 

 

 

Découvrez la mission d’éco-volontariat au Costa-Rica !

Découvrez les missions au Costa Rica en photos !

Découvrez les témoignages des bénévoles !

GlobAlong en vidéos !

Tout savoir sur l’Association GlobAlong

La Charte du volontaire international

Photos non contractuelles

Source : Planète énergies

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire