L’odorat d’un chien serait 10 000 à 100 000 fois plus développé que le nôtre !
Grâce à leur flair exceptionnel, les chiens pourraient contribuer à détecter le paludisme à moindre frais !

Le paludisme est une infection potentiellement mortelle causée par un parasite microscopique transmis à l’humain par la piqûre d’un moustique.
Cette maladie touche de nombreuses personnes dans le monde et provoque fièvre, maux de tête, frissons et vomissements.

Les cas de paludisme sont estimés à plus de 200 millions chaque année.

Les populations défavorisées des pays en voie de développement n’ont pas toujours les moyens de se faire soigner.
Or, un cas de paludisme sévère non traité peut engager les fonctions vitales et être mortel.
Selon l’OMS, en 2015, 438 000 personnes à travers le monde (et en particulier, en Afrique subsaharienne) ont succombé au paludisme (aussi connu sous le nom de malaria).

Les mesures actuelles pour détecter cette infection sont des tests effectués en laboratoire.
L’analyse la plus rapide peut prendre jusqu’à 20 minutes, ce qui rend les tests à grande échelle relativement coûteux, à la fois en temps et en argent.

Une organisation britannique, Medical Detection Dogs (les chiens au service de la détection médicale), a organisé un test inédit !
Des chiens ayant suivi une formation à la détection du paludisme ont reniflé des chaussettes portées par des enfants gambiens et ont pu déterminer si un enfant était atteint de paludisme avec un taux de réussite de 70%.
Le taux de détection des enfants non porteurs de cette infection était de 90% !

Cette méthode n’en est qu’à ses débuts et montre que les chiens ont du potentiel !
Elle pourrait être encore plus fiable si les chiens pouvaient renifler des personnes plutôt que leurs chaussettes !

Une équipe canine formée à la détection du paludisme pourrait être une solution efficace pour tester des villages entiers.
On pourrait même envisager de mettre en place ce genre d’opérations de prévention dans les aéroports afin d’empêcher la maladie de se propager au-delà des frontières.

Les programmes de bénévolat médical et les stages médicaux ont grandement besoin de l’aide des bénévoles internationaux.

Si vous souhaitez soutenir les équipes médicales locales, engagez-vous sur une mission médicale à l’international !

 

 

 

Adhérez à la Charte du volontaire international !

En savoir plus sur l’association GlobAlong

Source : BBC

Photos non contractuelles : Cookie et Ida, les mascottes de l’association GlobAlong, n’ont pas suivi le programme de formation à la détection du paludisme mais soutiennent les chiens qui oeuvrent pour cette cause !

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire