Se rendre dans un pays étranger pour une mission de volontariat international ou pour effectuer un stage étudiant sont de très différentes choses en comparaison des vacances classiques, et cela est encore plus vrai en République dominicaine. Cependant, pour que l’engagement de chacun soit une réussite, nous conseillons à chaque adhérent de ne surtout pas négliger les moments de détente et de profiter au maximum des temps libres pour découvrir le pays autrement. Samana, la région où nos bénévoles en République dominicaine sont basées, est une belle péninsule et radicalement différente des hauts lieux touristiques que vous trouvez, par exemple, à Punta Cana.

 

Les villes de Santa Barbara de Samana, souvent simplement appelée Samana, et Las Terrenas (distance 35 km) sont autant des villes portuaires pittoresques, magnifiques que paisibles, avec des locaux amicaux et faciles à vivre, vivant leur vie dignement avec des activités touristiques, agricoles et de pêche, le tout aux rythmes de la musique merengue, bachata et salsa. Le malecon (promenade du bord de mer) de Samana et de Las Terrenas est parfait pour flâner de jour comme de nuit. C’est l’endroit idéal pour passer la soirée dans une atmosphère relaxante dans l’un des nombreux restaurants et bars environnants. Alors que vous trouverez principalement des fêtes dominicaines typiques à Samana, la vie nocturne à Las Terrenas est beaucoup plus internationale et célèbre. De nombreuses personnes se rassemblent autour des terrasses centrales en bord de mer de « El Pueblo de Pescadores » avec une vue imprenable sur le littoral et les plages dans les deux sens.

Pour profiter d’une journée de détente sur la plage, la péninsule de Samana est l’endroit idéal. Des centaines de plages fantastiques entourent la péninsule, qui peuvent être explorées lors d’une excursion d’une journée ou pour tout le week-end. Playa Rincon, Las Galeras, Playa El Valle – pour n’en nommer que quelques-uns. Un autre endroit où vous trouverez une belle plage est Cayo Levantado, une petite île de la baie de Samana. Le sable est blanc et poudreux, et les eaux turquoises sont limpides et parfaites pour la plongée en apnée. À seulement 20 km de la ville de Samana se trouve Cascada El Limon. Là, vous pouvez faire une randonnée ou une balade à cheval à travers la forêt exotique et vous retrouver au pied d’une cascade spectaculaire de 55 mètres de haut ! Une découverte inoubliable au coeur de la jungle.

Une autre véritable randonnée dans la nature dominicaine passe par le parc national Los Haitises. Haitises signifie «hauts plateaux» ou «chaîne de montagnes» dans la langue indienne Taino (les premiers habitants de la République dominicaine). Faisant partie du plus grand estuaire des Caraïbes insulaires, le parc national offre une riche variété de merveilles naturelles à explorer, y compris de vastes étendues de forêts de mangroves intactes, de forêts subtropicales humides, d’herbiers marins, de cachettes de pirates et de clés vierges dispersées le long de la côte.

Si vous avez la possibilité d’être à Samana de la mi-janvier à la fin mars, vous pourrez faire une excursion d’observation des baleines dans la baie. Pendant ce temps, la baie abrite des baleines à bosse. Une fois sur place, vous découvrirez que la péninsule de Samana est un trésor naturel. Sauvage, verdoyant, avec des baies, des cascades, des criques, des montagnes et des vues à couper le souffle – il y a beaucoup à explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *