Trop petites pour être recyclées, les pailles en plastique finissent souvent dans la nature. Elles entrent notamment dans le top 10 des déchets trouvés dans les mers et les océans.

Dangereuses pour l’environnement et en particulier pour la faune marine (mammifères marins, oiseaux marins, poissons et tortues peuvent les ingérer, se blesser, mourir d’étouffement, etc.), les pailles en plastique sont un désastre écologique à grande échelle.

Il est temps d’agir pour l’interdiction des pailles en plastique ! 

Si l’utilisation des pailles est bien pratique, nous devons trouver une alternative aux pailles en plastique de toute d’urgence !

Car les pailles ne datent pas d’hier… contrairement à la pollution plastique ! En effet, elles auraient été inventées par les Sumériens au IVème millénaire avant J.C …. pour boire de la bière.

Fabriquées dans divers matériaux au fil des siècles (il y a des siècles : or et lapis-lazuli,  métal, seigle – actuellement : papier, inox, verre, bambou, amidon de maïs, pâtes alimentaires – bientôt : algues compostables, etc.), ce n’est qu’à la fin du XXème siècle que les pailles en plastique ont envahi notre quotidien.

Des modes telles que la restauration rapide, les smoothies et boissons à emporter ont amplifié leur utilisation ces dernières années.

Les problèmes majeurs des pailles en plastique sont qu’elles sont à la fois à usage unique et non biodégradables.

En France, chaque année, ce sont plus de 3,2 milliards de pailles en plastique qui sont consommées rien que dans l’industrie de la restauration rapide – soit 8,8 millions par jour !

Consommées et jetées après quelques minutes d’utilisation seulement, les pailles en plastique sont ainsi prêtes à polluer la nature, les mers et les océans pour des centaines d’années (c’est le temps qu’elles mettent à se décomposer).

Mc Donald’s France engagé pour mettre un terme à l’utilisation des pailles en plastique

Après la suppression progressive des sacs en plastique dans la grande distribution, dans la restauration rapide, on commence à prendre l’initiative de bannir les pailles en plastique.

Depuis le 18 juin 2018, Mc Donald’s France lance une phase de test pour, dans un deuxième temps, offrir une solution alternative à la paille en plastique :  il s’agira soit d’une paille sans matières plastiques (à base de papier, comme dans les franchises du groupe en Angleterre depuis mars 2018), soit d’un gobelet sans paille (avec couvercle à fermeture intégrée).

Chaque jour, environ 1,7 millions de Français mangent dans l’un des restaurants du groupe – cette initiative aura donc un impact fort pour la protection de l’environnement !

À présent, Quick, Burger King, Starbucks… à qui le tour ?

Soyons éco-responsables : refusons d’utiliser des pailles en plastique !

Nous ici, en tant qu’individus, avons notre rôle à jouer dans la préservation de notre écosystème.

Nous pouvons dès aujourd’hui dire non aux pailles en plastique !

environnemental- nature - globAlongComment ? C’est tout simple : en investissant dans une paille éco-responsable et portative !
Apportez-la partout avec vous (elle ne prend pas de place, peut être glissée dans une pochette/un sac, utilisée et lavée de nombreuses fois) et refusez systématiquement la paille en plastique que l’on vous tend. Votre geste fera une différence !

De plus, une paille éco-responsable et durable ne coûte que quelques euros seulement !

À titre d’exemple, vous pouvez acheter des pailles en papier pour environ 10€ les 150 pièces, des pailles en inox pour environ 7€ les 6 pièces, des pailles en verre pour environ 10€ les 8 pièces.

Ces pailles réutilisables sont souvent vendues avec un goupillon pour le nettoyage.

Alors, un petit geste éco-responsable au quotidien, ce n’est pas la mer à boire pour sauver nos océans !

Devenez éco-volontaire à l’occasion du World Clean Up Day, le 15 septembre !

Le 15 septembre, participez au World CleanUp Day avec l’Association Globalong.

Des événements sont organisés dans plus de 150 pays.

Rejoignez un groupe d’éco-volontaires en vous inscrivant à un événement ou bien… créez le vôtre !

L’essentiel est de participer à ce mouvement mondial afin de faire un geste pour la protection de notre environnement, le tout dans la bonne humeur et aux côtés d’éco-responsables engagés.

Tout le monde peut participer !

Devenez éco-volontaire à l’international

En outre, si vous souhaitez agir pour la protection de l’environnement, de la faune sauvage ou des océans, vous pouvez vous engager sur un projet d’éco-volontariat à l’international ! 

Vous serez amené(e) à oeuvrer pour la conservation d’espèces menacées, pour la protection de la nature (parcs nationaux, réserves, littoral et océans), pour la sensibilisation des populations locales aux questions environnementales tout en découvrant un nouveau pays, une nouvelle culture aux côtés d’éco-volontaires du monde entier ! 

Source : Bas les pailles

Devenez éco-volontaire !

Découvrez la Charte de l’éco-volontariat

En savoir plus sur l’Association Globalong

Photos non contractuelles

Laissez un commentaire

Avis Globalong – Avis, actualités, critiques, conseils et témoignages pour votre voyage solidaire